Coupe de France : Lille submergé par la marée porteloise

Moins de 48 heures après un match à rallonge contre Chalon, Le Portel retrouvait déjà le parquet ce mercredi soir à l’occasion d’un court mais périlleux déplacement à Lille. Dans la douleur, l’ESSM a eu le dernier mot (73/80).

Score de parité à la mi-temps

Après vingt minutes, le suspense était intact puisque malgré un départ tonitruant, les Vert et Blanc ont vu le LMBC revenir à leur hauteur (37/37). Avec, en prime, trois fautes pour Jean-Victor Traoré et Samir Gbetkom. Autant dire que la fin de soirée ne s’annonçait pas idéalement.

Hilliard délivre l’ESSM

Et les choses ne s’arrangeaient pas quand dès le début de la seconde période, Williams écopait à son tour d’une troisième faute. Après 30 minutes, le Palais Saint-Sauveur se mettait à croire en un possible exploit avec une avance de trois points pour des Lillois plus réalistes (59/56).
 
Fort heureusement, les Portelois, une fois encore soutenus par un magnifique public et portés un Hilliard en feu de loin, ne s’en laissaient pas compter et reprenaient l’avantage au meilleur moment pour ne plus le lâcher (73/80). Malgré 25 fautes (!) sifflées contre lui, Le Portel aura eu le dernier mot face à une équipe de Lille que l’on espère retrouver la saison prochaine en Jeep Élite.
A.C.

Partenaires