Rétro 2018 : Lille (3/10)

Jusqu’au 14 janvier prochain et le retour au parquet du côté de Gravelines/Dunkerque, nous vous proposons un rappel quotidien sur certains matches qui ont marqué l’année 2018 de l’ESSM Le Portel. Ce dimanche, focus sur la qualification à Lille en Coupe de France (73/80).

C'est l'histoire d'un panneau brisé

Ce match avait tout d’un traquenard. Lors des deux derniers matches amicaux entre les deux équipes, Lille avait été à la fête et attendait Le Portel dans sa salle. La soirée a commencé par la vitre d’un panneau brisée, ce qui a retardé le coup d’envoi du match. Comme on pouvait s’y attendre, le LMBC a très longtemps tenu tête à l’ESSM, rentrant aux vestiaires à égalité avant de prendre l’avantage à l’orée du dernier quart-temps.

Hilliard et les arbitres se montrent

Avec 25 fautes sifflées contre eux au total, dont trois pour Traoré et autant pour Gbetkom à la mi-temps, les Vert et Blanc devaient faire face à des arbitres plus qu’actifs. Qu’à cela ne tienne, grâce notamment à un Anthony Hilliard assassin sur des tirs longue distance, les hommes d’Eric Girard ont assuré l’essentiel chez l’une des belles formations de Pro B (73/80).

A. C. 

Partenaires