Le Portel s’offre Levallois et sort du rouge !

Trois jours après un match intéressant sur le parquet de Monaco, l’ESSM retrouvait son Chaudron ce vendredi soir, face à Levallois, pour le compte de la 27e journée de Jeep Elite. Même dans la difficulté, les hommes d’Eric Girard n’ont rien lâché pour renouer avec le succès (83/78). On en redemande !

Départ canon et défense de fer

D’entrée, c’est Le Portel qui dictait sa loi, obligeant Frédéric Fauthoux, le coach adverse, à prendre un premier temps-mort après un peu plus de trois minutes, ça faisait déjà 9/2 en faveur des Portelois dans une ambiance fidèle à celle attendue. Malgré une réaction des visiteurs, les hommes d’Eric Girard ne lâchaient rien et tenaient bon en défense. Anosike, 8 points, 4 rebonds et 3 fautes provoquées, permettait à l’ESSM de virer en tête après dix minutes (18/11).

Deux missiles à trois points signés Hilliard puis Traoré donnaient le ton d’entée de deuxième quart-temps. Mais les Metropolitans ne s’en laissaient pas compter et l’écart se réduisait pour passer à trois points, dans le sillage d’un Wayns inspiré à huit unités. Ce sera d’ailleurs l’écart à la pause (37/34). Dominés au rebond, les Portelois affichaient un intéressant 5 sur 10 de loin et seulement quatre fautes concédées. 

Un money time à couper le souffle

Au retour des vestiaires, on sentait la tension monter tant l’écart était infime entre les deux équipes. Un énorme dunk de Jean-Victor Traoré à 55/53 faisait frémir le Chaudron, mais Wayns, d’un tir improbable à trois points, permettait à Levallois de passer devant à dix minutes du terme (59/60).

Le money time allait -enfin- sourire au Portel. Levallois, plus que moyen à trois points en première mi-temps, retrouvait des couleurs dans ce secteur. C’était sans compter sur l’abnégation porteloise. Dans un Chaudron plus qu’à la hauteur, l’ESSM prenait 14 points d’avance pour mettre à mal son adversaire. Malgré une fin de match très stressante et un écart sans cesse moins important, Jean-Victor Traoré et ses coéquipiers n’ont rien lâché pour triompher, chapeau bas ! Fos-sur-Mer ayant été battu par Pau-Lacq-Orthez (90/91), Le Portel sort de la zone de relégation !

Les marqueurs portelois : Hilliard 22, Anosike 16, Akoon-Purcell 13, Williams 12, Curry 9, Traoré 6, Mangin 5, Gbetkom, Harris, Meite.

 

A. C. 

Partenaires