Tous au Chaudron pour ESSM – Monaco et pour la Coupe de France face à Antibes

Pierre-Etienne, Jean-Victor et Benoit comptent sur vous pour venir au Chaudron ce samedi 19 janvier les encourager face à Monaco (billetterie : https://web.digitick.com/essm-monaco-sport-le-chaudron-le-portel-19-janvier-2019-css5-essmleportel-pg101-ri5561395.html) mais aussi mercredi 23 en Coupe de France face à Antibes (billetterie : https://web.digitick.com/cdf-essm-antibes-sport-le-chaudron-le-portel-23-janvier-2019-css5-essmleportel-pg101-ri5919501.html).
 
Abonnés, n’oubliez pas que vous n’avez plus que jusque demain, vendredi 18, pour bénéficier du tarif préférentiel abonné. Passée cette date, il faudra vous acquitter du tarif plein.
Rendez-vous donc au Chaudron demain de 09h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30. Ou alors directement sur notre billetterie en ligne !
 
Tous au Chaudron !

Coupe de France : ESSM – Antibes en 16ème de finale

Le tirage au sort des 16ème de finale de Coupe de France vient d’être effectué au siège de la FFBB et l’ESSM Le Portel recevra les Sharks d’Antibes le mardi 22 ou mercredi 23 janvier 2019 !

Eric Girard revient en vidéo sur cette semaine de trois matchs

Coupe de France : Lille submergé par la marée porteloise

Moins de 48 heures après un match à rallonge contre Chalon, Le Portel retrouvait déjà le parquet ce mercredi soir à l’occasion d’un court mais périlleux déplacement à Lille. Dans la douleur, l’ESSM a eu le dernier mot (73/80).

Score de parité à la mi-temps

Après vingt minutes, le suspense était intact puisque malgré un départ tonitruant, les Vert et Blanc ont vu le LMBC revenir à leur hauteur (37/37). Avec, en prime, trois fautes pour Jean-Victor Traoré et Samir Gbetkom. Autant dire que la fin de soirée ne s’annonçait pas idéalement.

Hilliard délivre l’ESSM

Et les choses ne s’arrangeaient pas quand dès le début de la seconde période, Williams écopait à son tour d’une troisième faute. Après 30 minutes, le Palais Saint-Sauveur se mettait à croire en un possible exploit avec une avance de trois points pour des Lillois plus réalistes (59/56).
 
Fort heureusement, les Portelois, une fois encore soutenus par un magnifique public et portés un Hilliard en feu de loin, ne s’en laissaient pas compter et reprenaient l’avantage au meilleur moment pour ne plus le lâcher (73/80). Malgré 25 fautes (!) sifflées contre lui, Le Portel aura eu le dernier mot face à une équipe de Lille que l’on espère retrouver la saison prochaine en Jeep Élite.
A.C.

Entretien avec Jean-Victor Traoré : « L’ambiance sera décuplée à Lille »

Joueur de Lille entre 2014 et 2017, Jean-Victor Traoré s’apprête à disputer un match forcément spécial ce mercredi en Coupe de France, sur le parquet du LMBC. Nous sommes allés à sa rencontre afin de faire le point sur le début de saison de l’ESSM Le Portel et les échéances à venir. 

"Une plus grosse marge de progression"

ESSM Le Portel Côte d’Opale : L’ESSM vient de concéder sa toute première défaite à domicile de la saison, contre le premier club professionnel de ta carrière, Chalon. Avec un peu plus de recul, quel regard portes-tu sur cette fin d’invincibilité au Chaudron ?

 

Jean-Victor Traoré : Cette défaite est frustrante car on a plusieurs fois la possibilité de tuer le match et même de gagner sur la fin. Mais c’est le basket, on a fait les efforts et on n’a pas que des regrets.

 

L’effectif a pas mal souffert en ce début de saison, avec plusieurs blessés. Si tu compares le groupe à celui de la saison dernière, comme le décrirais-tu ?

 

En effet, le groupe n’a jamais joué au complet cette saison et vu les qualités humaines et sportives de tous, je ne peux qu’imaginer le meilleur à venir quand nous serons tous là. Mais pour l’instant, nous avons assez de joueurs pour gagner les matches. Contrairement à l’année dernière, je pense qu’on a une plus grosse marge de progression.

"Nous devrons faire le boulot"

L’an dernier, du fait de la FIBA Europe Cup, vous avez enchaîné plusieurs semaines à trois matches. C’est le cas cette semaine et ça a démarré fort. Il y a aura Lille et Pau en cinq jours dans la foulée. Usant mais excitant ? 

 

 

Ce sera forcément usant, mais heureusement qu’on joue Lille qui est un club voisin. On aurait pu avoir pire comme déplacement. Nous avons eu dix jours pour préparer cette semaine chargée, je pense que nous sommes prêts à l’affronter.

 

 

Justement, mercredi, c’est Lille, c’est la Coupe de France. Au-delà du contexte particulier pour toi, on imagine que vous avez l’ambition d’aller le plus loin possible alors que Le Portel a été finaliste en 2015 ? 

 

 

C’est un match très important. La coupe, on ne sait jamais ce qu’elle nous réserve mais demain, nous devrons faire le boulot. Je suis content de rejouer « officiellement » dans cette salle qui m’a vu et fait grandir, et où j’ai passé d’excellents moments.

 

"L'ESSM apporte une ambiance inhabituelle à Lille"

Enfin, on le disait, tu as joué au LMBC entre 2014 et 2017. Si l’ESSM a disputé deux amicaux face à Lille la saison dernière, cette fois, ça va compter. Connais-tu encore quelques joueurs de l’effectif lillois et à quoi peut-on s’attendre comme ambiance en débarquant à Saint-Sauveur ?

 

Il reste deux joueurs Nico (Nicolas Taccoen, NDLR) et Thomas, contre qui il faudra à coup sûr sortir les coudes demain. Concernant l’ambiance, elle sera décuplée avec nos Vert et Blanc qui feront le déplacement. Je sais qu’à Lille c’est toujours un moment attendu par les supporters, car l’ESSM apporte une ambiance inhabituelle à Saint-Sauveur !

 

Propos recueillis par A. C.

Partenaires