Le Portel s’impose au buzzer face à Fos-sur-Mer !

ODN00595

Ce vendredi soir, pour le compte de la 6e journée de Jeep Elite, l’ESSM Le Portel accueillait l’unique promu de cet exercice, Fos-sur-Mer. Au terme d’une rencontre au suspense intenable, les Vert et Blanc ont eu le dernier mot d’un rien (85/83). On en redemande !

Tous les voyants étaient au vert (et blanc) à la mi-temps...

25 points marqués dans le premier quart-temps, 23 dans le deuxième, Le Portel dominait son sujet à la pause avec dix points d’avance (48/38). En face, les Fosséens tenaient tête aux Portelois sans pour autant être en mesure de virer en tête à mi-parcours. 

Panne sèche dans l'ultime quart avant un finish grandiose !

A l’entame des dix dernières minutes, l’écart fondait et Le Portel s’accrochait à quatre petits points d’avance (64/60). Les dix dernières minutes allaient être à sens unique ou presque et l’écurie des Bouches-du-Rhône, grâce à une belle série, semble toute proche de venir frapper un grand coup au Chaudron. 

Mais dans le money time, dans une salle en fusion, capitaine Mangin et les siens se rapprochaient et Pierre-Etienne Drouault, en sauveur, allumait de loin pour offrir une cinquième victoire à domicile cette saison au Portel. Ouf !

"Cette victoire me laisse un goût amer"

A l’issue de cette partie au scénario épique, le coach portelois, Eric Girard, teinté de satisfaction, ne pouvait cacher sa relative déception : « Je ne suis pas content de la physionomie du match. On ne peut pas avoir d’ambitions à 4 ou 5 joueurs. On est revenu de très très loin, on ne peut pas se satisfaire de ça. Quand on joue au Portel, il est interdit de ne pas se donner à 100%. » Espérons que le message soit entendu dès le week-end prochain puisque Le Portel va rendre visite à Châlons/Reims. 

Les marqueurs portelois : Mangin 20, Hilliard 19, Williams 16, Traoré 10, Ehambe 8, Drouault 5, Gbetkom 5, Rothbart 2, Diawara, Meité. 

A. C. 

Au bout de deux prolongations, Le Portel coule les Sharks d’Antibes !

Ce vendredi soir, pour le compte de la 5e journée de Jeep Elite, Le Portel accueillait un mal classé, Antibes. Au bout du suspense et de deux prolongations, sans Curry blessé, l’ESSM a eu le dernier mot (98/87). Encore une folle soirée au Chaudron !

Un démarrage compliqué...

On pouvait s’en douter, Antibes, quatre défaites en quatre journées de Jeep Elite, avait décidé de démarrer cette rencontre pied au plancher. Rapidement menée (7/15), l’ESSM tentait de limiter les dégâts et bouclait le premier quart-temps avec trois unités de retard (15/18).

... puis le Chaudron s'est embrasé

Fort heureusement, l’entame du deuxième quart-temps allait être d’un tout autre niveau. Dans le sillage d’un très bon Diawara, remuant à l’intérieur comme de loin, et d’un Hilliard au rendement offensif intéressant, les Portelois prenaient vite le large, soutenus comme toujours par un public inimitable. L’écart était alors de onze points à la pause (44/33). Comme on pouvait s’y attendre, les Antibois ne s’en laissaient pas compter et tentaient de réduire l’écart, tant bien que mal (62/54, 30e). L’ultime quart était tout aussi tendu, avec un match dans le match entre le Portelois Hilliard (26 points) et l’Antibois Gibson (23). Après 40 minutes, tout était à refaire pour nos protégés (75/75).

Irrespirable double prolongation !

Et comme si les deux formations ne voulaient pas se départager, au terme de cinq premières minutes supplémentaires sans grand relief (7 partout), on se dirigeait vers un match à 50 minutes ! Cinq ultimes minutes qui souriaient enfin aux hommes d’Eric Girard. Un cinglant 16/5 pour s’assurer une troisième victoire consécutive au Chaudron. « C’est une vraie délivrance. Parfois, si on ne peut pas gagner tactiquement, il faut savoir gagner avec le coeur. C’était une victoire à la porteloise, dans un match capital », confiait coach Eric en conférence de presse. Prochain match dès vendredi prochain, toujours au Chaudron, face au promu Fos-sur-Mer. 

Les marqueurs portelois : Hilliard 26, Ehambe 19, Mangin 14, Drouault 12, Diawara 10, Williams 10, Rothbart 4, Traoré 2, Gbetkom 1, Meité.

A.C.

Sortie de piste pour l’ESSM à Le Mans

Les espoirs de l’ESSM ayant brillamment ouvert le bal en fin d’après-midi (victoire 80 / 83), les pros se devaient de suivre l’exemple des jeunes et d’obtenir quelque chose au Mans…

 

 

Une ESSM trop timide en première mi-temps

Avec un Moses EHAMBE très rapidement à trois fautes (au bout de deux minutes de jeu seulement), Coach Eric a préféré le laisser sur le côté une très grande partie de cette mi-temps, mais son adresse et sa folie auront manqué du côté du Portel. Pour preuve, seulement 6 paniers à trois points auront été tenté et 13 rebonds pris contre 24 (51/35)…

 

 

Un retour des vestiaires en grande pompe avant de sombrer à nouveau…

 

Au retour des vestiaires, les mots de Coach GIRARD avaient porté leurs fruits, les portelois infligeant un cinglant 5/15 aux locaux (56/50 au bout de trois minutes dans le troisième quart-temps). Mais c’était sans compter sur la force des manceaux à domicile. Quelques shoots plus tard, les oranges reprenaient nettement l’avantage et dominaient à nouveau les débats (81/60 à l’entame de l’ultime période).

 

 

Pas champion pour rien

Malgré la refonte quasiment complète de leur effectif durant l’intersaison, tout comme nous, le MSB n’est pas champion de JEEP Elite par hasard et l’a une nouvelle fois prouvé ce soir en s’imposant assez nettement face à l’ESSM. Pourtant plus convainquant dans le dernier quart-temps, le retard accumulé était trop important pour pouvoir être comblé en l’espace de dix minutes. Fin de la rencontre sur le score de 102 à 82.

 

 

Place maintenant à la prochaine rencontre, à savoir ESSM / Antibes au Chaudron le vendredi 12 octobre à 20h00. La billetterie est déjà en ligne : https://web.digitick.com/essm-antibes-sport-le-chaudron-le-portel-12-octobre-2018-css5-essmleportel-pg101-ri5561383.html

 

Les marqueurs portelois : Hilliard 13, Traoré 9, Mangin, Ehambé 2, Curry 22, Gbetkom, Diawara 5, Williams 16, Drouault 8, Rothbart 7

 

En pleine bourre, l’ESSM enchaine face au CSP Limoges

Brillamment victorieux ce mercredi soir face à la SIG Strasbourg, l’ESSM enchainait ce samedi son second match au Chaudron en 4 jours. L’occasion pour les Vert et Blanc d’enchainer face à l’un des autres plus gros budget de la ligue : Limoges (90/81).

 

Les Portelois prennent (trop) vite le large

A la fin du premier quart-temps, les portelois comptent 14 longueurs d’avance sur le grand Limoges. Avec un Darrell Williams des grands soirs et un Moses Ehambe à la patte plus chaude que jamais, les portelois rentrent finalement au vestiaire avec une courte avance (42/40).
 

Le troisième quart compliqué

Malgré un public une nouvelle fois chauffé à blanc, les hommes d’Eric Girard se font de nombreuses frayeurs et Limoges ne tergiverse pas, prenant peu à peu le jeu à son compte. Mais les shoots à trois points de Moses, du Yak et de Jean-Vic font énormément de bien (9/13 à eux trois !) et permettent à l’ESSM de casser les séries des limougeauds. Pour preuve, les 2 paniers à trois points de Moses Ehambe dans les deux dernières minutes auront raison des hommes de Kyle MILLING.

 

Les marqueurs portelois : Hilliard 17, Traoré 14, Mangin 0, Ehambe 18, Curry 7, Gbetkom 0, Diawara 8, Williams 20, Drouault 2, Rothbart 4

Sublime, l’ESSM renverse Strasbourg et lance sa saison

Lourdement battu à l’occasion de ses grands débuts en Jeep Elite version 2018/2019, Le Portel retrouvait son Chaudron ce mercredi soir à l’occasion de la 2e journée. Au bout du compte, l’ESSM est allée au bout d’elle-même pour signer une victoire de prestige (82/79). Grandiose ! 

L’ESSM regarde la SIG dans les yeux à la pause

A la pause, les Portelois faisaient jeu égal avec l’impressionnante armada qu’est la SIG (38/40). Maladroits de loin, les Alsaciens ne parvenaient pas à distancer des Vert et Blanc tenaces et volontaires, emmenés par la paire Hilliard-Curry. Le suspense était alors total dans le Chaudron.

Un troisième quart de haute volée…

Au retour des vestiaires, le superbe public portelois justifiait son rang en faisant monter la température de quelques degrés. Privée de Robert Rothbart (3 fautes), le géant strasbourgeois Fall se mettait en évidence (11 points à 5/7). En face, le groupe d’Eric Girard répondait notamment par les 11 rebonds de Jean-Victor Traoré (dont 6 rebonds offensifs). Avec un avantage de 6 points à 12 minutes du terme, et 28 points inscrits durant ce troisième quart, l’ESSM avait assurément réussi sa période de référence, offensivement parlant (66/62). 

…avant un finish irrespirable !

Dans le sillage d’un Ali Traoré à 19 points (8/11), la SIG ne lâchait rien avant de passer devant à 5 minutes du terme (72/73). Les dernières encablures allaient être irrespirables. Le géant Fall sortait sur blessure, touché au genou, puis les deux équipes n’arrivaient pas à se départager. Incandescent, le Chaudron jetait ses dernières forces pour pousser l’ESSM vers la victoire. A raison puisque dans le money time, ce sont les Portelois qui avaient le dernier mot pour signer leur première victoire de la saison, leur première victoire sur Strasbourg, tout court (82/79). Ici, ici, c’est le Portel !

La décla de Coach Eric : « Les mots ont peut-être été durs après Boulazac, mais la victoire est totalement dédiée à mes joueurs, intelligents. Avec abnégation et respect des consignes, on a vu une équipe d’hommes. Le public était déjà à un très bon niveau, bien meilleur que le nôtre à Boulazac (rires). Face à Limoges, qui aura un jour dé récupération en plus, on espère une salle archi-pleine avec une nouvelle très belle ambiance. »

A. C. 

Billetterie ESSM – Limoges : https://web.digitick.com/essm-limoges-sport-le-chaudron-le-portel-du-29-au-30-septembre-2018-css5-essmleportel-pg101-ri5561381.html

Le Portel chute d’entrée à Boulazac

Ce samedi, l’ESSM Le Portel disputait son tout premier match de la saison 2018/2019 de Jeep Elite. Malheureusement, chez le repêché Boulazac, les Vert et Blanc n’ont pu éviter la défaite (82/57).
 

Faillite offensive en deuxième mi-temps

Privés de Jay Crockett, nos protégés ont fait jeu égal avec leurs adversaire en première mi-temps, avec quatre petits points de retard à la pause (42/38). Hélas, au retour des vestiaires, les Portelois ont faibli offensivement pour concéder, dans le troisième quart-temps, un cinglant 21/11 dont ils ne se remettront pas. Avec 19 points marqués en seconde mi-temps, impossible d’espérer contrarier cette équipe de Boulazac chez elle.
Avec 17 balles perdues ce soir contre 6 seulement pour le BBD, et 8 passes décisives contre 23 en faveur du club local, difficile de rivaliser. Néanmoins, avec 41 rebonds dont 17 offensifs et 11 pour le seul Rothbart (15 points), et les 14 unités de Curry, tout n’est pas à jeter, loin s’en faut.
 

Tous au Chaudron mercredi pour Strasbourg !

L’ESSM n’aura pas vraiment le temps de gamberger puisque la deuxième journée, c’est déjà mercredi au Chaudron, face à un cador, Strasbourg. Certes, la mission s’annonce très délicate mais avec deux matches à domicile en trois jours (Limoges viendra samedi prochain sur la Côte d’Opale), le public aura clairement son mot à dire afin de pousser nos guerriers vers l’exploit. Tous au Chaudron !

Billetterie ESSM / SIG : www.billetterie.essm-basket.fr
 
Les marqueurs portelois : Rothbart 15, Curry 14, Ehambe 8, Drouault 7, Hilliard 5, Mangin 4, Williams 4, Gbetkom, Meité, Traoré.

A.C.

Partenaires