ESSM – Le Mans : La réaction d’Eric Girard

ESSM – Le Mans : Les highlights de la rencontre

Les réactions après Le Portel – Le Mans

Hier mardi soir, Le Portel s’est incliné dans son Chaudron face au Mans (76/90). Retrouvez les réactions des deux coachs ainsi que celles d’un joueur de chaque équipe sur notre site officiel.

Eric Girard (coach, Le Portel)

Nous avons joué avec nos armes, nos moyens. Nous avons fait les efforts mais étions au maximum de nos capacités. Il faut aussi féliciter l’adresse exceptionnelle du Mans. Je ne souhaite pas m’épancher sur le manque de respect et l’incohérence des arbitres. Le match capital, c’est Cholet. Il faut garder cet état d’esprit, cette envie. Face au Mans, il y avait une marge entre certains joueurs des deux équipes. C’est un fait, mais avec davantage de réussite pour certains de nos leaders, on peut faire mieux. Pour ce match le plus important de la semaine, samedi, on va voir qui sont les hommes et qui a de la fierté.

Eric Bartecheky (coach, Le Mans)

Nous avons été devant au score tout le temps (l’ESSM a mené durant 22 secondes, NDLR). On a bien débuté le match même si on a donné beaucoup de lancers-francs au départ. L’état d’esprit était là et on a su mettre l’intensité nécessaire. On a encore appuyé durant le troisième quart-temps et on a toujours su trouver une solution pour maintenir l’écart au tableau d’affichage. C’est clairement un bon résultat, pour le classement bien sûr mais aussi en termes d’état d’esprit. Dans le contenu, on ne peut qu’être satisfait.

Benoît Mangin (Le Portel)

Nous avons hélas récidivé concernant notre manque d’adresse, un peu comme à Limoges trois jours plus tôt. Il ne fallait pas reproduire ces erreurs contre une telle équipe, taillée pour jouer les Playoffs. Le Mans nous a assassinés plusieurs fois en prenant des tirs importants. On a une grosse finale à jouer samedi à Cholet. Nous n’avons d’autre choix que de gagner. Nous sommes extrêmement déçus après Le Mans mais pour nos supporters, qui seront présents samedi, on se doit de débloquer notre compteur à l’extérieur, au meilleur moment.

Wilfried Yeguete (Le Mans)

J’ai joué poste 4 sur ce match et cela m’a souri (14 points, 16 rebonds pour 31 d’évaluation). Nous avons été très concentrés et tout le monde a apporté quelque chose. Collectivement, on a été solide. A Gravelines aussi, on a subi un come back mais cette fois, nous sommes restés lucides. On a toujours trouvé un gros stop ou un gros shoot, avec des joueurs inspirés. Jouer ici au Chaudron est difficile, nous avions perdu l’an dernier. Le Portel dispose de deux « gros » intérieurs qui prennent beaucoup de place. On a essayé de limiter leur impact. En parallèle, nous avons trouvé des shoots ouverts et pris des rebonds offensifs importants. Au Mans, il n’y a pas de joueurs égoïstes et le collectif a été mis en valeur sur cette rencontre.

Propos recueillis par A. C. 

Trop brouillon, Le Portel chute face au Mans, avant Cholet

Trois jours après une défaite du côté de Limoges, l’ESSM Le Portel retrouvait le quotidien de la Jeep Elite ce mardi soir à l’occasion de la 29e journée. Au menu, une belle équipe du Mans, aux portes des Playoffs. Hélas, les Vert et Blanc n’ont rien pu faire (76/90). Prochaine étape dès samedi sur le parquet de Cholet. 

Un démarrage très laborieux...

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les Vert et Blanc étaient bousculés d’entrée, concédant un sévère 9-0. Puis Williams débloquait enfin le compteur portelois et le Chaudron retrouvait, petit à petit, de la voix. Emmené par un Thompson déjà chaud à 8 points, Le Mans virait en tête après dix minutes mais nos protégés étaient revenus dans le match (16/19).

Le second quart-temps laissait augurer de belles choses, à l’image de cette passe monumentale de DeVaughn Akoon-Purcell pour Benoît Mangin qui d’un tir de loin faisait passer Le Portel en tête pour la première fois de la partie (23/21, 12e). Puis les débats étaient équilibrés et les deux équipes se rendaient coup pour coup. Hélas, la fin de ce quart-temps souriait plutôt aux Sarthois, notamment auteurs de deux tirs primés leur permettant de compter huit longueurs d’avance à la pause (33/41).

... et un manque d'adresse fatal

Au retour des vestiaires, malgré de précieux points marqués sur lancers-francs, Le Portel ne parvenait pas à corriger son manque d’adresse, à l’inverse d’un MSB bien décidé à faire la course en tête. Au terme d’un troisième quart-temps qui aura vu l’ESSM être sanctionnée d’une faute antisportive discutable puis d’une faute technique au moins autant à l’encontre d’Eric Girard, Le Mans fonçait vers la victoire (51/60).

Le money time était du même ton avec des Manceaux plus qu’en réussite, auteurs d’un festival longue distance, et des Portelois malheureux. Si le score peut paraître sévère, il faudra vite relever la tête au plus vite. Prochaine étape importante sinon capitale ce samedi, sur le parquet d’un concurrent direct, Cholet. Victoire vivement conseillée pour pleinement rester dans la course au maintien en Jeep Elite.

 

Les marqueurs portelois : Mangin 17, Akoon-Purcell 12, Anosike 10, Hilliard 10, Harris 9, Williams 9, Traoré 5, Curry 4, Gbetkom, Meité.

 

A. C.

Le Portel – Le Mans : une nouvelle « finale » au Chaudron pour l’ESSM

De nouveau relégable après sa défaite à Limoges, c’est dos au mur que Le Portel retrouve son Chaudron ce mardi soir à l’occasion de la réception du Mans (20 heures). Une nouvelle finale avant l’heure à gagner pour pleinement rester dans la course au maintien.

Deuxième des quatre "finales" au Chaudron

Le week-end dernier n’a pas souri à l’ESSM. Outre le revers du côté de Limoges, les Vert et Blanc ont vu Fos-sur-Mer battre Châlons/Reims pour passer devant au classement, une nouvelle fois. Ce mardi, alors que les Fosséens seront en déplacement à Dijon, comme Cholet du côté de Nanterre, les Portelois auront un vrai coup à jouer à la maison. 

Au match aller, malgré un excellent Brandyn Curry à 22 points et 5 passes décisives pour 22 d’évaluation côté portelois, Le Mans, plus adroit, plus fort au rebond, plus fort tout court, l’avait logiquement emporté dans sa salle (102/82). Ce mardi, les hommes d’Eric Girard devraient pouvoir compter sur un Chaudron bouillant pour inverser la tendance et battre le MSB.

Le Mans n'est pas un grand voyageur, mais...

En juin dernier, Le Mans a créé une petite sensation en remportant son cinquième titre de champion de France, au nez et à la barbe de Monaco. Cette saison est un peu plus compliquée puisque les Sarthois sont encore loin d’avoir assuré une place en Playoffs. Après avoir concédé pas moins de dix défaites en treize matches à l’extérieur, le MSB a retrouvé le goût de la victoire en déplacement vendredi dernier, du côté de Gravelines/Dunkerque (69/76).

 

Actuel neuvième de Jeep Elite, Le Mans possède dans son effectif des joueurs de grand talent comme l’ancien Boulonnais Valentin Bigote, Cameron Clark, champion de France en 2017 avec Chalon (14 points par rencontre), mais aussi Michael Thompson. Cette saison, en 28 matches, Thompson a fait partie du cinq de départ à… 28 reprises. Impressionnant. Le meneur américain de 30 ans, arrivé de Turquie l’été dernier, affiche près de 14 points, 5 passes décisives et 4 fautes provoquées par match pour plus de 14 d’évaluation. L’un des dangers majeurs côté sarthois.

A. C. 

Limoges – Le Portel : pour une première à l’extérieur ?

Une semaine après avoir retrouvé le goût de la victoire, c’est avec le plein d’ambition que l’ESSM va rendre visite à Limoges ce samedi soir (20h00). Et si elle était là, la première victoire à l’extérieur de la saison en Jeep Elite ? 

Deux incertitudes, mais quelques certitudes

Déjà, à Monaco, Le Portel avait affiché le visage que l’on aime, ambitieux et enthousiaste. La victoire n’était pas passée très loin. Dans la foulée, les Vert et Blanc ont rectifié le tir en disposant de Levallois au Chaudron. Ce samedi, c’est un autre candidat aux Playoffs, Limoges, que l’ESSM s’en va défier dans le mythique Palais des sports de Beaublanc. 

Côté effectif, si Pierre-Etienne Drouault entrevoit le bout du tunnel, Paul Harris (malade) et Benoît Mangin (hématome au niveau de l’oeil après un choc) étaient encore incertains hier jeudi. Ils sont néanmoins du voyage avec le groupe et on espère évidemment les voir à l’oeuvre ce week-end. Pour une première victoire à l’extérieur cette saison ? Ce qui serait tout simplement idéal à trois jours de la réception du Mans au Chaudron. 

Limoges, une grosse attaque revancharde

Le CSP Limoges, c’est plutôt un bon souvenir pour Le Portel. Sans remonter jusqu’à la demi-finale de Coupe de France 2015 à Giraux-Sannier, le 29 septembre dernier, l’ESSM avait dominé le club de la Haute-Vienne au match aller cette saison, emmenée par un Williams des grands soirs à 20 points et 8 rebonds pour 27 d’évaluation (90/81).

 

 

Mais les Limougeauds viennent d’aller gagner chez un concurrent direct des Portelois, Cholet (76/84). Et à domicile, l’actuel septième de Jeep Elite n’a perdu que contre Gravelines/Dunkerque, Dijon et Monaco. La quatrième meilleure attaque du championnat peut compter sur l’adresse d’Axel Bouteille et  Dwight Hardy, la qualité de passe de Jordan Taylor mais aussi sur Jerry Boutsiele, présent dans le 5 majeur de la journée écoulée. Le challenge est de taille mais dans la course au maintien, chaque succès compte et il faudra tout donner pour n’avoir aucun regret. Allez les Vert et Blanc !

A. C. 

Rencontre sportive amicale organisée par l’APEI du boulonnais

L’APEI du boulonnais organise en partenariat avec la Maison Départementale Solidarité du boulonnais et l’AFAPEI de Calais, une rencontre sportive autour du basket le mardi 23 avril 2019, au Chaudron.

Voici le programme des hostilités :

– 13h30-14h15 : APEI – Conseil départemental
– 14h30-15h45 : AFAPEI Calais – APEI du boulonnais

Vous êtes évidemment tous conviés à venir assister à ces rencontres. L’entrée est libre et gratuite.

Tirage au sort des 1/2 finales du Challenge Lancer-francs

Vous avez l’habitude de les voir à la mi-temps de certains matchs de Jeep Élite, nos jeunes pousses du boulonnais s’affrontent aucours d’un challenge de lancer-francs. Le tirage au sort des 1/2 finales de ce challenge a été effectué ce soir par Pierre-Etienne Drouault, assisté de Mike Happio.
 
Tirage au sort des 1/2 finales :

– Mardi 23 avril : BCSM Saint Martin – Hesdigneul Hesdin L’Abbé
– Vendredi 3 mai : Le Portel 2 – Le Portel 1

ESSM – Levallois : Les vidéos

Les highlights

La joie de fin de match

ESSM – Levallois : Réactions d’après-match d’Eric Girard

Partenaires