L’ESSM veut gagner à Nanterre pour coach Eric

Avant-dernier match de l’année pour Le Portel ce samedi sur le parquet de Nanterre (20 heures). Avant la réception de Dijon jeudi prochain, l’ESSM tentera de débloquer son compteur à l’extérieur, dans un contexte particulier, sans Eric Girard. 

Du mieux, validé par un succès tant espéré ?

Les semaines se suivent et les défaites s’enchaînent pour nos protégés. Qu’à cela ne tienne, que ce soit contre le leader Lyon/Villeurbanne ou à Levallois le week-end dernier, force est de constater que le groupe ne lâche rien et ne ménage pas ses efforts pour inverser la tendance. 

Ce samedi, pour le dernier déplacement de l’année 2018, on espère que le Père Noël passera avec un peu d’avance du côté de Nanterre. On le disait, coach Eric Girard ayant dû se résoudre à subir une intervention chirurgicale, ce sont Jacky Périgois et Bertrand Van Butsele, ses adjoints, qui vont driver les Vert et Blanc dans le 92 ce week-end. Et pourquoi pas ramener une précieuse victoire, pour le coach ?

Nanterre voudra se racheter après Cholet

Septième de Jeep Elite la saison dernière, avant d’être sorti d’entrée en Playoffs, Nanterre occupe actuellement une belle troisième place, à une petite victoire du dauphin strasbourgeois. Malgré les départs du sniper Heiko Schaffartzik ou encore de l’arrière US Jamal Shuler, la JSF est parvenue à recruter deux meneurs débarquant de Turquie, le Lituanien Juskevicius et l’Américain Waters, rien que ça.

 

Pourtant, après treize journées, c’est surtout Lahaou Konaté qui fait parler de lui. Le poste 3 français est le meilleur marqueur (14.31 points par match), le meilleur rebondeur de l’équipe (6.38) et le joueur possédant la meilleur évaluation moyenne (18.69). Il sera clairement le danger numéro 1 d’une équipe fraîchement battue à Cholet (98/92) et donc forcément revancharde.

A. C. 

Partenaires