Rétro 2018 : Dijon (5/10)

Jusqu’au 14 janvier prochain et le retour au parquet du côté de Gravelines/Dunkerque, nous vous proposons un rappel quotidien sur certains matches qui ont marqué l’année 2018 de l’ESSM Le Portel. Ce mardi, revenons sur le dernier succès en date, contre Dijon, juste après Noël (90/69).

La boule au ventre, vraiment ?

Dans le dur après une interminable série de défaites, les Portelois pouvaient redouter la réception de la meilleure défense de Jeep Elite du moment. Pourtant, malgré l’enjeu, le Chaudron montait très vite en température. 33/15 après dix minutes, 55/30 à la mi-temps, rien ne semblait pouvoir contrarier les plans de l’ESSM.

La résistance avant la délivrance

Après le repos, la JDA tentait bien de refaire son retard mais les Vert et Blanc tenaient bon et ne lâchaient presque rien. Même son de cloche dans l’ultime quart (90/69). Si Hilliard est sorti MVP de cette partie (18 points, 4 rebonds et 6 passes décisives pour 23 d’évaluation), le rendement d’Anosike (13 points, 8 rebonds, 5 passes, 22 d’éval’) et celui de d’un Williams retrouvé (19 points, 9 rebonds, 22 d’évaluation) auront plus que contribué à cette précieuse victoire qui relance Le Portel en attendant 2019.

A. C.

Partenaires