Les Vert et Blanc à Cholet, dans l’antre des tombeurs de la SIG et sous le regard du divin passeur John Stockton

Le Cholet basket du renard Erman Kunter a méchamment rebattu les cartes le week-end dernier en allant s’imposer sans coup férir à la SIG de Vincent Collet. Impressionnants de maîtrise et de niaque, les Choletais ont ainsi basculé 3-2. Ce n’est pas ce qui les fait forcément sortir du même championnat que nos p’tits Vert et Blanc. N’empêche, le CBC a déjà deux victoires de plus que l’ESSM. Et ça, ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle. Car on sait bien que Strasbourg (1V-4D) ne vas longtemps rester en compagnie des Portelois et va sortir le chécos pour revoir sa copie initiale. C’est le problème des petits budgets de Jeep Elite comme celui des cabossés de la vie : on a beau sortir le chécos, il faut de la provision sonnante et trébuchante pour l’utiliser.
Bon, et ce match alors ? Ben, ben, ben…ça va être compliqué, comme tout match à l’extérieur. Au sortir de l’avant-dernier entraînement, coach Eric a motivé ses ouailles : « Le week-end dernier, qui aurait osé parier que Cholet irait gagner à Strasbourg ? Personne. Il faut donc y croire. Le meilleur moyen de faire un coup là-bas, c’est de limiter leurs possessions, ne pas s’embarquer dans un match débridé. 45-50, ça me va très bien. »
Y croire, c’est aussi croire en un match enfin abouti de Fitz (Fitzpatrick) et Antonio (Ballard) qui souffrent en Jeep Elite. Le premier nommé a perdu sa confiance des rencontres amicales. Antonio, lui, doit changer de registre. Comme le dit coach Eric : « Antonio ne peut exister en Jeep Elite que sur le seul registre physique. »
Alors que le Ben (Benoît Mangin) est incertain, c’est donc toute l’équipe qui doit être au taquet pour faire un coup dans les Mauges, la terre de coach Eric et de Jacky (Périgois).
IL faudra pour cela contenir les coups de boutoir du jeune Abdoulaye NDoye, excellent au Rhénus (20 points et qui shoote à 80% depuis le début de saison !) et qui avait été très bon la saison dernière au Chaudron. Le CBC, ce sont aussi Horton (80 points, 38 rebonds en 5 matchs), Riley, et Michael Stockton (31 passes décisives), le fiston du divin passeur des Jazz, John, qui sera là ce soir à la Meilleraie.
PHILIPPE CADART CHOLET BASKET – ESSM LE PORTEL, ce samedi à 20 heures.

Partenaires