Pau-Lacq-Orthez – Le Portel : l’ESSM en quête d’un nouvel Elan

Alors qu’il a déjà disputé deux matches cette semaine, Le Portel va boucler cette dernière ce samedi à l’occasion d’un long déplacement du côté de Pau-Lacq-Orthez. Battue d’un rien par l’Élan Chalon lundi, l’ESSM tentera de faire mieux sur le parquet d’un autre Élan, l’Élan Béarnais (20 heures).

La fin d'une semaine épuisante pour l'ESSM

Lundi soir, il a disputé 45 minutes de folie contre Chalon en Jeep Elite. Moins de 48 heures plus tard, il remettait ça sur le parquet de Lille en coupe de France. Ce samedi soir, Le Portel va disputer son troisième match de la semaine, à Pau, en championnat.

Avec un bilan équilibré de quatre victoires et quatre défaites, les Vert et Blanc chercheront à rebasculer du bon côté dans le Béarn. Malgré l’ampleur de la tâche, un second succès en l’espace de quatre jours ferait le plus grand bien aux Portelois avant un match non moins important, au Chaudron contre Cholet la semaine prochaine. Ce déplacement dans le Sud-Ouest sera peut-être le dernier sans Brandyn Curry, sur le retour. En attendant, espérons que nos guerriers en aient encore sous la pédale pour tenir tête à une grosse cylindrée.

Le tombeur de l'ASVEL a les crocs

S’il a presque tout gagné en ce début de semaine, Lyon/Villeurbanne, incontestable leader de Jeep Elite, a dû baisser pavillon une fois, c’était à Pau-Lacq-Orthez (82/79). L’Élan Béarnais ne s’est d’ailleurs incliné qu’une seule fois jusqu’à présent dans son Palais des Sports, contre Monaco en tout début de saison (68/70).

Les Palois restent sur une défaite à Boulazac (90/77) et voudront rebondir devant leur public. Cet été, l’Élan Béarnais a perdu sa pépite, Elie Okobo, parti tenter sa chance en NBA, ou encore l’expérimenté Alain Koffi, qui a opté pour le BCM. Dans l’autre sens, Jerel Blassingame, le très bon meneur d’Antibes, a été recruté, comme C. J. Harris, qui arrive de Turquie et qui est l’actuel troisième meilleur marqueur de Jeep Elite. Au rebond, enfin, il faudra surveiller Vitalis Chikoko, 8.6 par match en moyenne et sur le podium de la spécialité.

A. C.  

Partenaires