Le Portel s’offre Levallois et sort du rouge !

Trois jours après un match intéressant sur le parquet de Monaco, l’ESSM retrouvait son Chaudron ce vendredi soir, face à Levallois, pour le compte de la 27e journée de Jeep Elite. Même dans la difficulté, les hommes d’Eric Girard n’ont rien lâché pour renouer avec le succès (83/78). On en redemande !

Départ canon et défense de fer

D’entrée, c’est Le Portel qui dictait sa loi, obligeant Frédéric Fauthoux, le coach adverse, à prendre un premier temps-mort après un peu plus de trois minutes, ça faisait déjà 9/2 en faveur des Portelois dans une ambiance fidèle à celle attendue. Malgré une réaction des visiteurs, les hommes d’Eric Girard ne lâchaient rien et tenaient bon en défense. Anosike, 8 points, 4 rebonds et 3 fautes provoquées, permettait à l’ESSM de virer en tête après dix minutes (18/11).

Deux missiles à trois points signés Hilliard puis Traoré donnaient le ton d’entée de deuxième quart-temps. Mais les Metropolitans ne s’en laissaient pas compter et l’écart se réduisait pour passer à trois points, dans le sillage d’un Wayns inspiré à huit unités. Ce sera d’ailleurs l’écart à la pause (37/34). Dominés au rebond, les Portelois affichaient un intéressant 5 sur 10 de loin et seulement quatre fautes concédées. 

Un money time à couper le souffle

Au retour des vestiaires, on sentait la tension monter tant l’écart était infime entre les deux équipes. Un énorme dunk de Jean-Victor Traoré à 55/53 faisait frémir le Chaudron, mais Wayns, d’un tir improbable à trois points, permettait à Levallois de passer devant à dix minutes du terme (59/60).

Le money time allait -enfin- sourire au Portel. Levallois, plus que moyen à trois points en première mi-temps, retrouvait des couleurs dans ce secteur. C’était sans compter sur l’abnégation porteloise. Dans un Chaudron plus qu’à la hauteur, l’ESSM prenait 14 points d’avance pour mettre à mal son adversaire. Malgré une fin de match très stressante et un écart sans cesse moins important, Jean-Victor Traoré et ses coéquipiers n’ont rien lâché pour triompher, chapeau bas ! Fos-sur-Mer ayant été battu par Pau-Lacq-Orthez (90/91), Le Portel sort de la zone de relégation !

Les marqueurs portelois : Hilliard 22, Anosike 16, Akoon-Purcell 13, Williams 12, Curry 9, Traoré 6, Mangin 5, Gbetkom, Harris, Meite.

 

A. C. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print