Les Stellistes ont resserré les boulons à Lille et coach Eric a apprécié

A la faveur d’un excellent deuxième quart-temps, au cours duquel les Lillois ont été littéralement étouffés (2-19) par une défense retrouvée, les Portelois se sont donc imposés au Palais Saint-Sauveur contre Lille (50-64). Laisser le LMB  à 50 points, c’est bien. Mais il ne faut pas non plus en tirer trop de gloire car Lille, c’est loin d’être Blois.

Petit match d’attaque, donc, avec 64 points, mais des points positifs. Le premier, c’est l’axe Boris (Dallo) – Ben (Mangin) qui tourne à plein régime. Plutôt que de la jouer perso, les deux gaillards ont le chic pour déstabiliser la défense adverse et donner à l’opposé. Là, c’est catch and shoot ou extra-passe. Hier, on l’a vu X fois. Et pour tout dire, on adore. C’est le basket que l’on aime. On a bien aimé aussi la réaction de Wojcie, malheureux contre Blois et qui s’est super bien battu. Gêné par une crise de sinusite, Mikyle (McIntosh) a rendu une petite copie. Pas grave, le potentiel est là. Il faudra que Wesley (Gordon) montre autre chose. Il se bat, joue sur sa verticalité. Mais rayon mimines, c’est pas ça. Pas du tout même…

Disputé dans le froid et sans public, le match a été tristounet après le repos. Mais coach Eric n’a pas été plus royaliste que le roi : « J’attendais une réaction en défense après Blois, je l’ai eue. Dans ce contexte difficile, sans chauffage et sans public, les gars ont été pros. Du boulot propre. Ce match a permis de faire tourner l’effectif et permis à ceux qui ont été longtemps blessés de s’exprimer. »

La semaine prochaine, l’ESSM devrait être fixé sur le calendrier de décembre. Toujours à huis-clos bien sûr. Un autre match amical doit être programmé.

Philippe Cadart

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
ESSM

GRATUIT
VOIR