Le Carnet de bord du Captain : Une équipe qui a du chien

+2 face à Châlons-Reims, +1 à Boulazac, +11 à la SIG alors que nous étions à -19 à 13 mn de la fin du match  et ce samedi face à Orléans +1 en passant devant à 6 secondes de la fin du match … la voilà la qualité première de cette équipe : elle ne lâche rien !

Et pourtant ce soir, on a tremblé et on a pensé revivre le fameux syndrome blésois : un début de match avec un feu d’artifice d’adresse, puis une maîtrise du match qui nous échappe. Et c’est au mental que nos verts et blancs se sont accrochés pour passer la tête devant à 6 secondes de la fin.

Une nouvelle fois, à côté du mental, c’est avant tout le talent offensif qui nous fait gagner le match et notamment notre adresse à 3 points (42,3 %). Sur le sujet, les 26 prises de tir à 3 points sont à souligner car nous n’étions pas habitués à un tel système de jeu. Au regard du profil de nos joueurs, de l’équipe, un tel choix de jeu est-il voulu ou contraint … That is the question. Par contre, là où il va falloir trouver des réponses, c’est bien au niveau défensif. Certes, il y avait du peps et du client en face avec Lee, Johnson-Odom, Ulmer (sans oublier Oniangue, auteur de deux très gros derniers quart temps) mais il faudra faire preuve de bien plus de solidité défensive pour capitaliser niveau certitude.

Enfin, un coup de zoom pour celui qui est pour le Captain le joueur du match : Charles-Noé Abouo. Opportuniste et décisif à l’image de son dernier panier en fin de second quart temps, ballon chipé après une remise en jeu orléanaise suite à un trois points de Boris Dallo. Au-delà de ses 14 points (75% de réussite !), Charles-Noé est un joueur qui incarne parfaitement cet engagement et cet esprit de combat.

Bravo donc  à nos joueurs de nous offrir ce quatre sur sept et d’offrir à notre Master chef  Eric une victoire pour fêter et honorer ses 900 matchs de coach.

Belles et prudentes fêtes de fin d’année et qu’elles apportent en particulier du réconfort à tous ces commerçants privés de travail et qui traversent un moment très difficile.

Vers 2021 et au-delà  en vous souhaitant à chacune et à chacun le meilleur pour cette nouvelle année à venir !

Captain Achab

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
ESSM

GRATUIT
VOIR