Le Portel réussit la passe de trois face à Roanne

Autour du jeune arrière (15 points, 4 rebonds et 2 passes) Nadir Hifi, les Portelois ont su réitérer une grosse performance défensive face à Roanne (70-65). Un troisième succès d’affilé qui confirme la nouvelle dynamique de l’ESSM.

A l’image de la rencontre face à Paris une semaine plus tôt, ce sont les valeurs de partage, d’intensité et d’abnégation défensive qui ont permis de s’imposer. Avec quatre joueurs entre 13 et 15 points, et malgré un Davis sans réussite, les Portelois ont su remporter une nouvelle bataille pour le maintien. Un succès qui a mis du temps à se dessiner. Alors que Roanne avait pris un temps l’ascendant dans le second acte, l’ESSM a su reprendre le contrôle du rythme de la rencontre. Un point crucial pour faire déjouer l’attaque roannaise.

Et un peu comme face à Paris, après cinq minutes sans beaucoup scorer, le déclic s’est produit. Les flèches primées d’Abouo ont lancé la série, la présence de Yarou a offert de l’alternance et la vista de Mangin (10 passes) a permis de mettre le tout en musique. Une partition dans laquelle Nadir Hifi a encore détonné. Juste des deux côtés du parquet, le jeune arrière a apporté une grosse intensité défensive mais aussi de l’adresse. Et si Berhanemeskel a retardé l’échéance dans le dernier quart-temps, la Chorale a fini par céder. « On a dit aux joueurs dans le vestiaire que plus le match avançait plus on avait l’impression d’un rouleau compresseur » confie l’assistant Arnaud Ricoux. Une identité qui plaît beaucoup à un Chaudron déjà impatient de recevoir les cadors Strasbourg et Boulogne-Levallois (billetterie : https://web.digitick.com/index-css5-essmleportel2-pg1.html).

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print