L’ESSM arrache un succès ultra-précieux à Orléans?

Dans ces batailles qui comptent double pour le maintien, le Portel a su montrer des nerfs solides, une défense imperméable et trouver des solutions pour faire la différence en toute fin de partie sur le parquet d’Orléans (71-76). Un succès qui fait le plus grand bien au moral mais surtout sur le plan comptable. Les Portelois reviennent ainsi à hauteur des Orléanais tout en possédant le goal average particulier. Avec huit victoires, l’ESSM quitte la zone rouge suite à la défaite de Châlons-Reims à Strasbourg (99-85) tandis que Fos-sur-Mer défie l’ASVEL ce dimanche.

En limitant le duo Warren – Ndoye à 17 points en cumulé, l’ESSM a réalisé une grosse performance défensive pour s’ouvrir le chemin de la victoire à Orléans. Un succès mérité tant les Stellistes ont fait la course en tête la majeure partie du temps dans le Loiret. Dans un match à enjeu, les coéquipiers de Mangin ont su compter sur des nerfs solides. Alors que l’affaire était sur les bons rails (17-29, 12e), la domination au rebond des grands gabarits de l’OLB et une grosse intensité défensive avait coupé ce bel élan (47-40, 24e). Mais les Vert et Blanc ont su se montrer patients et trouver de nouvelles solutions en attaque tout en restant fidèles à des principes défensifs qui ont fonctionné à plein. A l’image d’un Olujobi adroit en sortie de banc, d’un panier plus faute du capitaine Benoit Mangin ou de l’efficacité retrouvé de Nelson (11 points à 5/8 aux tirs), le Portel a retrouvé de l’élan avant une dernière série signée Davis pour faire définitivement plier l’OLB. Avec six joueurs entre 9 et 15 points et une défense qui a limité les Orléanais à 40% de réussite aux tirs, les ingrédients étaient réunis pour une victoire qui compte. Avant de penser au derby retour qui se profile déjà mardi.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print