L’ESSM remporte sa 12ème victoire de la saison à Antarès

En confiance après deux succès contre Cholet et Châlons-Reims, le Portel attaque parfaitement la rencontre sur les ailes du duo Mangin – Davis. Adresse longue distance, attaque du cercle et bonne défenses permettent de creuser un écart (5-13, 4e). Seul bémol, les Portelois enchaînent les fautes offrant des lancers (9/9 dans le premier quart) aux Manceaux qui grignotent avant de se rapprocher sur un tir de Bamforth (15-17, 6e). L’ESSM se tourne alors vers le jeu dos au panier de Wojciechowski et Passave-Ducteil pour reprendre ses distances (19-26, 8e). Un écart qu’Olujobi permet de préserver grâce à un joli tir primé (23-29, 10e).

L’entame du second quart est plus compliquée. Le Mans monte clairement le ton en défense, pique des ballons et provoque des passages en force. L’ESSM cale en attaque tandis que le MSB enchaîne un 9-0 avec des contre attaques et l’adresse de Lemar (32-29, 14e). Dans le dur (37-31, 15e), le Portel retrouve de l’efficacité par Mangin et l’agressivité d’Abouo et Passave-Ducteil (39-38, 18e). Olujobi fait même repasser l’ESSM en tête avant que Tarpey de loin puis aux lancers ne redonne la tête au Mans malgré un dernier tir de Hifi (47-45, 20e).

Au retour des vestiaires, le Mans tente de s’échapper avec Kajami-Keane (52-47, 22e) mais le Portel répond par une magnifique série. Initiée par les lancers de Davis et conclut par ceux de Mangin, elle permet aux Portelois de reprendre les commandes grâce à un 9-0 (52-56, 25e). Si Gauzin répond derrière l’arc (57-56, 27e), deux paniers de suite d’Abouo puis l’activité de Passave-Ducteil dessous permettent aux stellistes de retrouver la tête (58-62, 28e). Et de la garder grâce à un gros tir de Hifi (65-66, 30e).

L’entame de ce dernier quart décisif, les Portelois la jouent avec patience et application. Un gros tir d’Hifi, une position préférentielle exploitée par Abouo et deux lancers d’Olujobi permettent de prendre un peu d’air (69-76, 34e). Le Mans s’appuie alors sur 8 points de Narace pour rester au contact (77-80, 37e). La fin de match est hyper tendue. Le Mans se rapproche à un petit point mais une faute offensive de Narace rend la dernière possession au Portel qui s’impose à Antarès (82-83) !

Au classement, le Portel compte désormais 12 victoires. Fos-sur-Mer s’étant imposé à Bourg-en-Bresse (85-96), le maintien n’est pas encore assuré. Orléans, sur qui l’ESSM possède le goal average, s’est par contre incliné contre Pau-Orthez (69-76) et pointe à une victoire de retard. Le Portel revient également à hauteur de Paris, battu à Châlons-Reims (109-77), et possède également le goal average sur les Parisiens qui recevront Limoges et iront à Boulogne-Levallois. Orléans recevra de son côté Châlons-Reims avant d’aller à Gravelines tandis que Fos accueillera Roanne, désormais assuré du maintien, avant de se déplacer dans le Chaudron.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print