Malgré une très belle prestation, la pièce est retombée du mauvais côté contre Le Mans

L’entre-deux remporté par les Portelois permet à Zoran de débuter la rencontre pour nos guerriers. Mais dans les minutes suivantes, les Manceaux ont plus de facilités à trouver le cercle, à l’instar Ndoye et Morgan. Noé avec son 3 points puis Kenny avec son dunk font lever le Chaudron qui s’enflamme. Le temps-mort du coach Delord à 2min30 de la fin de ce premier quart-temps permet aux Portelois de respirer (10-14). Les deux jeunes Nadir et Kenny montrent la voie. Puis Ryan obtient le “and one”. Sur la dernière possession, Ryan côté Portelois et Ndoye côté Manceau ne trouvent pas le cercle.

Pour l’entame du deuxième quart-temps, Morgan tente sa chance mais Terry lui répond direct derrière (18-22). Le Manceau Chery profite d’un trou dans la défense pour dunker. Mais en réponse, sur une perte de balle, Ryan transmet à Nadir mais l’écart entre les deux équipes reste de 6 points. Mais quelques fautes de nos guerriers obligent coach Eric à prendre un temps-mort pour redresser la barre. Et Ronald répond favorablement avec un tir à 3 points primé. Kenny en profite pour ajouter 2 points (29-31). Ronald et ses coéquipiers restent collés au score à 1min30 de la fin puis Zoran enflamme ce Chaudron si magique alors que les Portelois passent devant (36-35). La dernière possession porteloise se termine sur l’échec du tir de Ronald… 

Le retour des vestiaires est difficile pour nos guerriers car ce sont bien les Manceaux qui reprennent l’avantage dans le jeu. Ryan relance le compteur après quasiment 4min de jeu. Pour couper le rythme du jeu, temps mort demandé par coach Eric. Mais malheureusement, les Portelois ne trouvent toujours pas le cercle, n’ayant marqué jusqu’alors que 2 petits points dans ce quart-temps. Sur une faute des Manceaux, Ryan permet de reprendre deux points sur lancers francs puis Nadir permet de recoller légèrement. Il reste 10min pour reprendre la tête !

C’est parti pour 5 minutes supplémentaires dans cette rencontre de haut vol. Zoran avec un lancer sur deux réussi mais surtout Nadir avec un tir primé à 3 points relance la partie. Le Mans prend une technique mais Ronald ne la transforme pas. Puis c’est Zoran qui, à son tour, prend une technique. 69-70, un petit point de retard à 2min30 de la fin. Narace (meilleur marqueur côté Manceaux) oblige coach Eric à arrêter le jeu par temps mort (69-73). Terry réduit l’écart à deux points mais la victoire n’est toujours pas au rendez-vous.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print