Première victoire en championnat cette saison !

Les Vert et Blanc étaient opposés à l’équipe de l’Élan Béarnais qui affichait un bilan de 2 victoires (face à Strasbourg et Limoges) pour 4 défaites. Côté portelois, Austin Tilghman disputait ses premières minutes sous le maillot Vert et Blanc tandis qu’Emmanuel Nzekwesi était de nouveau apte à jouer.

Résumé du match :

Sur ces matchs qui commencent à s’annoncer cruciaux pour nos guerriers dont le compteur de victoires est malheureusement toujours nul, notre équipe doit faire face à l’absence de l’emblématique Captain Mangin mais compte aujourd’hui sur la première qualification d’Austin.Côté Portelois, Terry ouvre le score sur un tir primé à 3 points qu’il double dans la minute qui suit. Mais chez les Palois, Cummings et Stockton déroulent. Ryan enchaine à trois points alors que les deux équipes restent au coude à coude et se rendent coup pour coup. La balle circule du côté de nos guerriers et tandis que Nadir est présent en rebond lors d’une contre-attaque, Terry semble avoir sorti la gâchette (3/3 à 3 pts après 5min). Austin inscrit ses premiers points sous ses nouvelles couleurs pour essayer de tenir au score mais le pressing palois en défense est présent les laissant devant au score à la fin de cette période avec un tir au buzzer de Garrett Sim.

Emmanuel impose le rythme dès la reprise de période en emportant le « and one », remettant les deux équipes à égalité en quelques secondes. Austin sur une contre-attaque permet aux Portelois de prendre deux petits points d’avance. Le coach palois prend le premier temps mort de la rencontre. Nos guerriers restent devant après les deux lancers francs palois manqués. Austin démontre ses capacités lors de cette première mi-temps (4/5 aux tirs à 2 points, 2/2 aux lancers francs) et le duo Nadir / Terry creuse l’écart (29-36), profitant de la maladresse des adversaires du soir. Coach Eric prend tout de même son premier temps mort alors qu’il reste 4min32 à jouer dans ce deuxième quart. Puis de nouveau temps mort palois car les Portelois conservent un écart de 6 points. Le Palois Landing Sane relance la machine adverse mais nos guerriers gardent le rythme et conservent l’avantage dans cette rencontre. Direction les vestiaires pour cette mi-temps avec 4 points d’avance.

Au retour des vestiaires, le réveil palois se fait sentir et les locaux reviennent à hauteur de nos Portelois (44-44). Un moment de flottement se faut sentir dans les deux équipes pendant près de deux minutes avant que Chikoko ne redonne l’avantage aux Palois. Alors que les Palois obtiennent le « and one » par Gerald Ayayi, Nadir prend une faute technique sur un excès de « colère ». Kenny sur un tir primé à 3 points permet aux guerriers de revenir à égalité (51-51) avant qu’Oniangue ne cloue également un 3 points. Les minutes qui suivent sont de nouveau brouillons et Zoran permet de recoller à un petit point (54-53). Il reste deux minutes à jouer dans ce troisième quart et Ryan redonne l’avantage aux Portelois (54-55) à 1min de la fin de période. Chikoko avec un lancer franc sur deux, puis Terry à 2 points… Il reste 3 secondes à jouer et Zoran ajoute un 2 points. Les dernières dix minutes risquent être tendues entre les deux équipes qui n’ont que trois petits points d’écart, trois points à l’avantage des Portelois.

Ronald, Ryan et Zoran permettent aux Portelois de relancer les dernières dix minutes cruciales, celles où la fatigue va commencer à se faire sentir. Alors que les deux équipes se répondent, Emmanuel obtient le « and one » qu’il réussit (62-68). Stockton par deux fois permet aux Palois de recoller au score sans pour autant égaliser mais coach Eric pose un temps mort certainement crucial dans le déroulé du match. Cummings shoote à 3 points permettant l’égalisation puis sur une perte de balle porteloise, Cummings de nouveau à 3 points fait passer les Palois devant. Le money time s’annonce brulant alors que Terry répond avec un 3 points primé (74-74). Les locaux sont dans la pénalité à 3min30 de la fin du match, les Portelois obtiennent deux lancers francs réussis par Emmanuel. Temps mort palois. Austin subtilise la balle sur une remise en jeu paloise mais Terry n’arrive pas à négocier son tir à 3 points. Emmanuel sur une nouvelle contre-attaque provoque la faute de Stockton mais transforme un lancer franc sur les deux. Oniangue provoque la faute offensive d’Emmanuel à 1min37 de la fin, qui obtient sa 5è faute personnelle. Une fin de match et un money-time très tendu comme on pouvait l’imaginer entre les deux équipes (74-77). Ronald surprend avec un contre et Nadir prend un tir assassin à 3 points au moment le plus important du match. (74-80). Il faut jouer le chrono désormais mais Nadir poursuit avec un autre tir primé (78-83). Il reste 17 secondes à jouer, Stockton est de nouveau à la faute et Ronald transforme les deux lancers. Dernier temps mort de coach Eric pour les dernières secondes afin d’adopter la meilleure défense. Oniangue ose les tirs à 3 mais derrière, les Portelois provoquent les fautes adverses (81-85 puis 84-89).

Le compteur à victoires est désormais ouvert !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print