LDLC ASVEL – ESSM : Les highlights de la rencontre

Des nouveautés en boutique dès ce soir

Des nouveautés sont arrivées en boutique ce matin : nouveaux mugs (7€), des portes clés (4€) à l’effigie du logo du club et des t-shirts (12€) collectors « Je peux pas j’ai basket ».

ESSM – Metropolitans 92 : Les highlights de la rencontre

ESSM – JL Bourg : Les highlights du match

Cholet – ESSM : La réaction d’Éric Girard

ESSM – Roanne : Les temps forts du match en vidéo

L’ESSM cueille sa première victoire et l’étincelle tant attendue est revenue dans les jolis Yeux d’Emilie…

Ouf ! Ils l’on fait. Et c’est bien là l’essentiel. Globalement, même si le dernier quart ne fut pas bien folichon, les Stellistes ont parfaitement mérité leur succès face à une équipe roannaise qui va forcément souffrir en Jeep Elite.
Celle-là, on vous le dit, on vous l’écrit, elle fait un bien fou, fou, fou. Quels sont les grands enseignements ? Le plaisir non dissimulé d’avoir retrouvé les deux gaillards US qui étaient passés au travers ces derniers temps. Mieux physiquement, le Tank a rendu une belle copie, avec 25 points à 12/15. D’Angelo (Harrison), qui a beaucoup de mal à ne pas sortir de son match, a, comme le disait coach Eric « vraiment fait son premier match officiel plein. » L’autre constat positif, c’est la confirmation du grand, du très grand Timonier Ben Mangin, encore à un très haut niveau ce soir : 8 points, 13 passes et 22 d’éval. Un régal que le Ben en totale maîtrise. Belle perf également d’Ousman (Brubally), qui doit composer avec sa petite taille et des mains pas toujours soyeuses. Mais sa combativité est sans reproche. Sa ligne de stats est bien sympa : 12 points à 5/8, 5 rebonds ; 21 d’éval. Un petit mot également pour Anthony (Raffa), qui a mis des points précieux, mais qui a perdu trop de ballons.
Pour le reste, la tendance est conforme pour ceux qui doivent monter en puissance dans cette Jeep Elite musclée et technique. Le coach attend donc mieux de Fitz (Fitzpatrick), Tonio (Ballard) et Cyrille (Eliezer-Vanerot).
Sur le match, coach Eric est globalement content, même s’il regrette un manque de constance : « Un match, c’est quarante minutes. Mais bon, je peux comprendre les gars. Ils avaient tellement envie de gagner. Sur la fin, c’est nous qui remettons Roanne dans le match en perdant des ballons ou en étant brouillons. Mais bon, je suis satisfait car on a su se relancer rapidement après avoir eu un peu la pression. Si on fait des matchs à 100 d’éval à chaque fois, ça me va bien. On n’a peut-être pas fait le match parfait, mais dans le contexte, il fallait vraiment le prendre car on aurait pu basculer dans une spirale très compliquée en pointant à 0-5»
PHILIPPE CADART
ESSM LE PORTEL – CHORALE DE ROANNE : 79-69

ESSM : 32 tirs/62 dont 6/23 à 3 points ; 9LF/11 ; 33 rebonds ; 15 balles perdues ; 25 passes décisives ; 104 d’éval
Raffa 8, Krubally 12, Mangin 8 (13 PD), Harrison 18, Ballard 2, Hassell 25 (12/15 aux tirs) , Eliezer-Vanerot 2, Fitzpatrick , Drouault 4, Smallwood.
ROANNE : 25 tirs/67 don’t 5/16 à 3 points; 38 rebonds ; 16 balles perdues ; 9 passes décisives ; 62 d’éval.
Jefferson 6, Reed 18, Ville, Carter 17, Cortale 5, Cavallo, Burton 8, Forcada, Ho You Fat 2, Miller 13.

Allez les gars, c’est ce soir, contre la Chorale, que vous devez tous jouer la même et bonne partition

C’est ce que l’on pourrait appeler un deuxième championnat qui démarre après une entame compliquée. Pas totalement à zapper puisque les Stellistes pourraient être aisément à 2-2 au lieu de 0-4, mais mathématiquement, oui, il faut appeler un chat, un chat : 0-4, ce n’est pas l’entame que tout un chacun espérait. Bien sûr, en jouant Dijon, Limoges, Strasbourg et Pau, on savait bien que ça allait être très indigeste pour une équipe en totale reconstruction. Dans la foulée de matchs amicaux prometteurs, la déception est là. Mais il faut laver les cerveaux, passer à tout autre chose.
Et autre chose, c’est la Chorale de Roanne ce soir. Après des grosses cylindrées, qui ont-elles –aussi du retard à l’allumage (Strasbourg à 1-3, c’est pire, finalement, que l’ESSM à 0-4), l’ESSM s’attaque à une équipe de « son » championnat. Le plus grand des dangers serait de lui manquer de respect. A l’extérieur, la Chorale a bien résisté sur le Rocher, mais s’est pris une doudoune à Cholet. Elle ne recèle pas de stars du basket européen, mais a joué longtemps dans l’Elite. Laurent Pluvy, comme tout bon coach misant sur une réaction d’orgueil, a mis une bonne claque derrière les oreilles de ses ouailles après la raclée à la maison contre Gravelines (81-109) : « On n’est pas une équipe ». Ben voyons..
A Pau, Le Portel a plutôt bien joué en défense en équipe. En attaque, les cadres US ont néanmoins failli. Or, Le Portel n’a pas les moyens techniques et humains de faire sans ses cadres US. Il a l’énorme chance d’avoir un meneur français en plein boum (le Ben, Benoît Mangin). Il faut donc que tous les gars montent d’un bon cran leur niveau. Se lâchent. L’appréhension du premier match au Chaudron, ça doit rester au vestiaire. Bien enfoui.
Avec une série à suivre moins piquante que la première, l’ESSM a besoin d’un déclic. Surtout pas d’une nouvelle claque. Allez p’tits Portelois, faites-vous plaisir. Faites-nous plaisir. It’s time to go !!!!
PHILIPPE CADART
ESSM – CHORALE DE ROANNE, ce vendredi au Chaudron, 20 heures.

L’ESSM Le Portel convie l’ensemble de ses supporters aux journées #SUPERFAN

L’ESSM LE PORTEL CONVIE L’ENSEMBLE DE SES SUPPORTERS AUX JOURNEES #SUPERFAN

L’ESSM LE PORTEL et la Ligue Nationale de Basket ont le plaisir d’inviter tous les fans de basket et leurs familles dans les salles de Jeep® ÉLITE et de PRO B pour les Journées #SuperFan du 20 septembre au 27 octobre 2019.

Dans le cadre de ces nouvelles journées thématiques, un dispositif d’animations sur et en dehors du terrain sera mis en place afin de faire vivre les Journées #SuperFan au plus grand nombre de supporters à l’occasion du lancement de la saison.

Durant cette période, l’ESSM LE PORTEL organisera un match événement qui sera rythmé par les animations suivantes avant la rencontre, à la mi-temps et après le match.

En parallèle, tous les supporters et les fans de basket seront invités à participer au jeu concours #SuperFan en partageant leurs plus beaux clichés sur les réseaux sociaux, dès le 16 septembre 2019. Le fan de l’ESSM LE PORTEL le plus original sera récompensé par une expérience privilège en bout de banc de l’équipe.

Il pourra par la suite participer au grand tirage au sort pour tenter de devenir le #SuperFan de la LNB et profiter d’un Pack Gold pour 4 personnes à la Disneyland® Paris Leaders Cup LNB en février prochain.

Rendez-vous pour le duel entre l’ESSM – ROANNE le 18 octobre à 20h00 au Chaudron pour les Journées #SuperFan de l’ESSM LE PORTEL.

Toutes les informations à propos des Journées #SuperFan à suivre sur les réseaux sociaux de la Ligue Nationale de Basket et sur www.superfan.lnb.fr

Réservez dès maintenant votre mug aux couleurs de vos joueurs préférés !

Comme tous les ans vous collectionnez les mugs de vos joueurs favoris ? Pas de panique, les mugs saison 2019-2020 débarquent dès le vendredi 18 octobre à l’occasion de la rencontre contre Roanne, dans la boutique, au tarif de 7€ euros.

Pour réserver votre mug, remplissez le formulaire ci-dessous.

Partenaires