ESSM – Fos-sur-Mer : éviter la fausse note

Rothbart antibes

Une semaine seulement après le match au scénario épique face à Antibes, Le Portel accueille un autre club du Sud de la France ce vendredi soir, le promu Fos-sur-Mer (20 heures). Avec autant de réussite ?

Conserver la magie du Chaudron

On pouvait s’en douter, la réception d’Antibes le week-end dernier n’a pas été de tout repos. Si les Sharks n’ont par la dimension de Strasbourg ou Limoges, tombés au Chaudron avant eux, ils avaient l’ambition de signer leur première victoire de la saison sur la Côte d’Opale et sont passés tout près.

Fort heureusement, malgré les absences conjuguées de Crockett, Curry, et les 31 minutes et 6 points cumulés de Traoré et Rothbart, l’ESSM a pu s’appuyer sur d’autres éléments de son effectif. En premier lieu Anthony Hilliard, 26 points, 8 rebonds, 3 passes pour 30 d’évaluation, et Pierre-Etienne Drouault, 12 points, 8 rebonds, 6 passes pour 22 d’éval’, tous deux MVP de la 5e journée de Jeep Elite. Clairement, les Portelois auront encore besoin de tout le monde pour signer un quatrième succès consécutif devant leurs ti »fos »i, ce vendredi.

Souvenirs, souvenirs

Cette opposition contre les Fosséens permettra aussi aux supporters portelois de se remémorer une demi-finale de Playoffs d’accession en Pro A, en 2016, où l’ESSM, menée 1 à 0 par Fos Provence, deuxième de la saison régulière, était parvenue à inverser la tendance pour défier et battre Evreux en finale. Souvenirs, souvenirs.

Fos-sur-Mer, un promu dans la panade

A l’image d’Antibes sept jours plus tôt, Fos-sur-Mer a tout perdu en ce début de saison (5 défaites) et débarquera au Portel avec l’ambition évidente de goûter à la victoire, enfin. Le récent promu en Jeep Elite a certes perdu de plus de 20 points contre Dijon comme à l’ASVEL dans la foulée. Néanmoins, le club basé dans les Bouches-du-Rhône s’est incliné d’une petite longueur à Châlons/Reims (81/80) et a craqué au finish le week-end dernier face à Cholet, la faute notamment à un Frank Hassell en forme (16 points, 8 rebonds).

 

Le promu a su conserver une certaine ossature au sein de son effectif, avec un passeur de qualité en la personne… d’Edouard Choquet, qui a connu la Pro B avec l’ESSM entre 2007 et 2011. Cet été, coach Rémi Giuitta a notamment recruté Marcus Dove (ex-Chalon) précieux au rebond et Ron Lewis (ex-Rouen et Pau), 26 points le week-end dernier face à Cholet. Malik Hairston, 62 matches de NBA et 59 d’Euroligue, complète une formation dos au mur avant cette rencontre déjà importante dans la course au maintien. 

A. C. 

Partenaires