L’ESSM s’offre Monaco au bout du suspense !

Cinq jours après le derby du côté de Gravelines/Dunkerque, l’ESSM accueillait Monaco ce samedi soir pour le compte de la 17e journée de Jeep Elite. Malgré un départ délicat, les Vert et Blanc l’ont emporté sur le fil au terme d’un match exceptionnel (83/82).

Cueillis à froid, les Portelois limitent la casse à la mi-temps

Abonnés des départs tonitruants ces derniers temps, les Portelois étaient curieusement absents des débats durant le premier quart-temps. Pour preuve, un terrible 0 sur 7 sur les tirs à 3 points. Les Monégasques, à peine plus brillants de loin, étaient néanmoins parfaits devant l’arc (8 sur 8) et menaient fort logiquement au score (11/25).

Dès l’entame du deuxième quart-temps, les Vert et Blanc se montraient plus entreprenants, et recollaient au score avec pas moins de 27 points inscrits. A l’image d’un Pierre-Etienne Drouault rageur sur un 2+1, les Portelois affichaient un visage plus séduisant. Hélas, la Roca Team se reprenaient pour laisser l’ESSM à -9 à la mi-temps. Avec des coups de sifflet parfois discutables et un Anthony Hilliard à trois fautes (38/47).

Money time irrespirable, avant la délivrance

Après le repos, les ouailles d’Eric Girard tentaient de rester dans le coup malgré la qualité de l’opposition. Grâce notamment à un Williams à 20 points après 30 minutes (25 au total), le Chaudron chavirait de bonheur en voyant « son » équipe revenir à une petite longueur des visiteurs (62/63). Comme dans le quart-temps précédent, l’attaque porteloise prenait le dessus sur la défense monégasque. On se mettait alors à rêver d’un final de rêve.

Les dix dernières minutes étaient du même tenant. A moins de 8 minutes de la fin, Drouault d’un missile de loin, donnait l’avantage aux Vert et Blanc (72/69, 33e). Pierre-Etienne qui aura brillé ce soir avec 18 points au total. Le money time était brûlant. L’ESSM comptait six points d’avance avant de voir la Roca Team à son tour réduire l’écart puis repasser devant (77/79, 38e). A un peu plus de 50 secondes de la fin, les deux formations n’arrivaient pas à se départager (79/79). A deux secondes du terme, Hilliard envoyait de loin et faisait chavirer la salle, 83/82 ! Après un ultime temps-mort, le club du Rocher ne parvenait plus à recoller. Quelle belle victoire pour l’ESSM Le Portel avant la Coupe de France !

Les marqueurs portelois : Williams 25, Drouault 18, Curry 12, Mangin 9, Hilliard 7, Anosike 6, Crockett 6, Ehambe, Gbetkom, Traoré. 

Rendez-vous dès mercredi pour la Coupe de France et la réception d’Antibes.

Le lien billetterie

A. C.

Partenaires