ESSM – BCM : Opalico, acte II

Ce vendredi, pour le compte de la 20e journée de Jeep Elite, Opalico acte II au Chaudron entre l’ESSM Le Portel et le BCM Gravelines/Dunkerque. Outre la suprématie régionale, les Vert et Blanc se devront de l’emporter pour mieux respirer au classement (20h00). 

Il faudra un Chaudron bouillant pour espérer une victoire

« Ce sont des gars parmi nous, des gars choisis entre nous, ce sont de fiers basketteurs, à l’âme et au grand cœur, et pour les encourager, crions tous sans hésiter, 1, 2, 3, vive Le Portel et Saint-Michel, et vive l’ESSM ! » Ces belles paroles, tirées de l’hymne de l’ESSM Le Portel, sont lourdes de sens au moment d’affronter le voisin gravelinois. 

Plus que jamais, il faudra une âme dans les tribunes et sur le parquet pour signer une seconde victoire consécutive à domicile. Car au-delà de l’aspect purement basket, la communion porteloise enviée un peu partout en France voire en Europe entre une équipe et ses supporters doit opérer ce vendredi soir. Que tout le monde se donne à fond pendant 40 minutes voire plus pour viser un succès tant espéré dans cet Opalico. 

Le BCM dans le dur, Anthony à surveiller de très près

Comme on pouvait s’y attendre, et le redouter aussi, le BCM a fait prolonger sa pépite Kendall Anthony jusqu’à la fin de la saison. Déjà en vue au match aller, le poste 1 US tourne à près de 19 points et 7 passes décisives de moyenne depuis son arrivée dans le Nord. 

Des performances qui contrastent avec les deux lourdes défaites subies par Gravelines/Dunkerque lors des deux dernières journées. La première, compréhensible à défaut d’être excusable, à Monaco (94/74). La seconde, plus surprenante, à domicile face à Chalon (66/91). Espérons que le dicton jamais deux sans trois puisse s’appliquer ce vendredi soir. Tous au Chaudron !

A. C. 

Partenaires