Jacky Périgois : « Ce soir, on peut être fiers de nos gars… mais malheureusement, on ne gagne pas »

C’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. En substance, c’est à peu-près l’image qui a guidé les propos de Jacky après un match qui a pleinement réconcilié le Chaudron avec ses fans : « C’est sûr, ce soir, on peut être fiers de nos gars, mais on ne gagne pas. » D’un côté, on peut effectivement mettre en avant la super partie des Portelois qui ont plus que joué les yeux dans les yeux avec les Dijonnais et qui se sont permis le luxe de recoller au score alors qu’ils étaient menés de 13 points (62-75). De l’autre, l’ESSM, franchement pas gâtée par l’arbitrage au début du 4e quart, reste engluée à la dernière place. C’est aussi l’autre réalité implacable de la soirée.
Jacky a également mis l’accent à juste raison sur les écarts de longueur de banc : « Je ne veux surtout pas faire de comparaison déplacée, mais il est clair que Dijon a un banc plus long que le nôtre. On joue sans Ousman (Krubally) et en plus, on perd Pierre-Etienne (Drouault, coude luxé, qui est parti aux urgences). En face, ils tournent à neuf. Ils ont eu un peu de mal à entrer dans le match car ils avaient joué mardi, mais par la suite, ils n’ont rien lâché. C’est donc forcément beaucoup de frustration, mais aussi de fierté. Beaucoup de gens sont venus me voir en disant qu’ils avaient retrouvé leur équipe ce soir. »
C’est tout de même loin d’être une maigre consolation en regard des dernières prestations à la maison. Laurent Legname a même dit que « Si Le Portel arrive à reproduire des matchs comme celui de ce soir, il retrouvera le chemin de la victoire. »
A noter que les Portelois ont shooté à 12/26 à trois points. Dans cet exercice délicat, d’Angelo (5/7) et Jo (5/8) ont brillé. Kwan (Cheatham) a vraiment montré de belles choses pour une première, avec 19 points à 8/18 et 8 rebonds. Espérons que le Lituanien Edgaras Zelionis sera un autre renfort de poids qui permettra de libérer encore plus le poste 4 US. Quant à Ousman (Krubally), il devrait peut-être faire son retour contre à Bourg-en-Bresse.
ESSM – DIJON : 84-86 (22-21, 18-18, 20-21, 24-26)

ESSM : Magrit, Mangin 11, Harrison 25, Ballard 8, Tabu 19, Eliezer-Vanerot, Smallwood 2, Cheatham 19, Drouault.
DIJON : Solomon 12, Sulaimon 5, Leloup 11, Holston 8, Kulvietis 3, Ulmer 19, Loum 2, Chassang 9, Julien 17.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print