Les Yeux d’Emilie pour le BCM malgré un dernier quart plus solide des Stellistes

Début un peu tendre en défense puis bons ajustements sur les tireurs Gravelinois. Beau boulot de Gordon des deux côtés. Après deux tentatives ratées, Michael Umeh relance les siens. Jo Passave met en-dessous, Wojcie aussi. L’ESSM, sans McIntosh, ni Dallo, remporte le premier quart alors que le BCM joue sans Horton ni Ford : 19-21.

Deuxième quart plus compliqué pour les Verts, qui souffrent pour aller en cercle promis et ont le souffle court en milieu de quart. Le BCM, lui, trouve la mire par Morency et Bigot : 27-24, 35-30. Plus toniques, Les Gravelinois remportent donc logiquement le deuxième quart 24-12 et comptent donc dix points de mieux à la pause : 43-33 (20e).

Les Stellistes sont encore dans le dur à la reprise. Le BCM multiplie les passes décisives trop facilement. Le Ben et Abrams se rebellent : l’ESSM revient à moins 8 : 54-46. Ben en remet une couche (56-52). C’est mieux. Mais Gravelines garde la main à la 30e : 60-53.

Revenus à deux points (67-65) dans le sillage rageur d’un super Ben au four et au moulin et d’un NGouama très tonique en lay up, les Stellistes ont tout donné mais n’ont pas pu empêcher le solide Stojanovki de planter des banderilles assassines : 77-72 pour Gravelines.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print