Quatre nouveaux cas de COVID et explication de texte avec Doc Yoann (Morvan)

L’épidémie de COVID 19 étant en pleine expansion sur le territoire Français, il fallait s’y attendre : la semaine dernière, à l’ESSM trois cas de COVID-19 ont été détectés (deux espoirs et un pro), ce qui a entraîné le retrait de l’équipe du Portel de son propre tournoi. Depuis l’annonce du retrait, quatre nouveaux cas ont été identifiés.

Au vu de la propagation de l’épidémie au sein de l’ESSM, il a été décidé d’annuler le match amical prévu le 11 septembre contre Ostende. Les entraînements sont maintenus et individualisés afin de préserver de toute exposition les joueurs ne nécessitant pas de mesure d’isolement.

On fait le point avec le docteur Yoann Morvan sur la situation actuelle :

Doc, quand les nouveaux cas ont-ils été détectés ?

On a eu le retour ce mardi. Il y a deux pros, un espoir et un membre du staff qui sont considérés comme étant positifs au test COVID 19 .

Yoann Morvan

Quelles mesures applique-t-on dans ces cas-là ? Est-ce un protocole classique  ou celui de la LNB ?

Les cas positifs, même asymptomatiques, sont immédiatement placés en isolement chez eux. Grâce à la réactivité des laboratoires en cas de tests positifs, ceci a permis une mise en isolement précoce des trois premiers cas détectés. Actuellement, on a traité les cas positifs selon les recommandations gouvernementales en ce qui concerne l’isolement des joueurs (ce qui consiste à réaliser un isolement au domicile du joueur et la réalisation d’un nouveau test à J+14). Nous nous sommes également appuyés sur les recommandations de la LNB pour les mesures à prendre qui concernent l’activité du club. Ces mesures sont amenées à évoluer en accord avec les nouvelles recommandations des autorités compétentes qui ne devraient pas tarder à être publiées.

Yoann Morvan

Et comment opère-t-on avec les cas négatifs ?

Ils s’entrainent individuellement tout en respectant avec assiduité les gestes barrières.  Tous les joueurs bénéficient tests PCR régulièrement. Ils s’entraînent aussi en activité « sous-maximale » pour éviter tous risques pour leur santé. Notre objectif est de sécuriser nos joueurs, les autres équipes, ainsi que le public via la mise en place de groupes de travail en comité restreint dans l’ultime but que « joueurs comme spectateur puissent vivre ensemble leur passion commune pour le basket » .

Yoann Morvan

Entretien : Philippe Cadart

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print