Un lutin divin fait tomber l’ogre villeurbannais en ouverture d’une Jeep Elite marquée sous le signe de la jauge fluctuante…

Avant de parler basket –et comme on pouvait s’y attendre-, il faut parler jauges à géométrie variable. Comment comprendre pourquoi Le Mans a pu jouer devant 2600 personnes (sur 6500) à Antares ? Comment Dijon a-t-il pu jouer devant 2000 personnes (sur 4000) contre Villeurbanne ? Qu’ils aient eu l’autorisation, tant mieux. Mais pourquoi Le Portel aurait eu droit à une jauge de 100 personnes au Chaudron (sur 3700), alors que le Pas-de-Calais est classé dans la même zone d’alerte des départements que la Sarthe ou la Côte d’Or ? Sincèrement, 100 personnes dans le Chaudron, c’est comme 700 spectateurs à Roland-Garros, c’est juste un peu fort de café, non ? Quand on sait l’extrême importance des super supporters portelois, on se dit qu’il y là un tout petit problème d’interprétation.

Mais revenons aux parquets. Qui ont sacrément chauffé à l’occasion de la première journée de Jeep Elite. Le plus brûlant aura donc été celui de Dijon. Surclassé pendant trois quart-temps, les Dijonnais ont misé sur une super traction arrière Julien-Holston pour inverser le momentum et terminer en boulet de canon dans le sillage d’un lutin US survolté. David Holston, 1,67m, a planté quatre missiles de folie au nez et à la barbe des golgoths villeurbannais sortis sur le pick. Scotchés. Rincés. Désabusés. Et 81-74 à la sortie, avec 22 points, 3 rebonds et 5 passés décisives pour Holston.

A Levallois, ce n’est pas un lutin, mais un fameux pivot qui s’est chargé de régler le compte des voisins gravelinois. Holston n’est pourtant pas un perdreau de l’année, mais il n’a jamais pu empêcher Vitalis Chikoko de signer THE ligne de stats de la soirée : 27 points à 11/14, 8 rebonds, 3 passés dé, 35 d’éval ! Levallois vire donc en tête après sa victoire initiale en match avancé à Monaco.

Orléans n’a pas fait non plus dans la dentelle chez lui contre Cholet : 101 – 63, avec un fameux carton des étrangers : 27 pour Johnson-Odom (US), 23 pour Moneke (Nigéria), 16 pour Ulmer (US).

A Antarès, c’est un super Bamforth qui a permis au Mans de surclasser Strasbourg. 24 points à 5/8 à 3 points pour Bamforth, qui a un passeport Kosovar, ça va décoiffer pendant la saison.

A Limoges, Nanterre s’est repris après sa première défaite à la maison en match avancé contre la très belle équipe de Bourg. Beaublanc a moyennement apprécié. Hormis, Lang (24 points), les Limougeauds n’ont pas donné le change.

Autre surprise sur le parquet de Chalon-sur-Saône, avec la victoire de Pau grâce à deux ultimes lancers de Jérémie Leloup, un vieux routier sympa de l’Elite.  

Bourg menait  tranquillement à la pause 45-29 et a déroulé par la suite face à Roanne : 80-63. La JL partage la tête avec les Métros.

Philippe Cadart

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print