Le carnet de bord du Captain : Entretien avec Jakim Donaldson

Exemplarité, meneur d’hommes, dur au mal, l’esprit de combat couplé à un véritable QI Basket, une intelligence de jeu mais aussi une personnalité et une personne engagée… Je suis, je suis… Jakim Donaldson, Monsieur Donaldson !

S’ il y a bien un joueur qui incarne le profil type du joueur vert et blanc tel qu’on l’adore dans les travées du Chaudron, c’est bien Jakim. Un joueur qui nous a accompagné jusqu’au firmament de la Jeep Elite (la Pro A à l’époque) et qui incarne au mieux ce basket et cet engagement total si chers aux supporters.

 Bonjour Jakim, très heureux d’échanger avec toi. Tout d’abord, comment vas-tu ? 

« Hello Captain, bonjour à tous. Je suis en pleine forme, en bonne santé et je me sens vraiment très bien, même si, comme nous tous, je ne suis pas à l’abri de moments difficiles. »

On te connait : tu n’es pas un simple spectateur de la vie ; tu es un homme avec de fortes convictions qui s’engage très concrètement pour ses idées. Bien évidemment, mis à part ce triste contexte sanitaire, l’actualité, c’est l’élection Présidentielle américaine. Tu t’es pleinement engagé lors de l’élection précédente pour soutenir la candidature démocrate d’Hillary Clinton. Une candidate qui avait remporté la primaire en Pennsylvanie, Etat dont tu es originaire et qui échouera à l’élection présidentielle quelques mois plus tard.

Raconte nous comment tu as vécu cette élection et ce que tu attends de l’administration Biden. 

« Voir Trump vaincu vitamine le moral. Je suis heureux de voir ce changement arriver. Être originaire de Pennsylvanie et voir comment ma ville a vraiment contribué à pousser les votes bleus est encore plus gratifiant.

J’attends avant tout, dans cette Amérique fracturée, que Joe et Kamala rassemblent la population ; Biden doit être le Président de tous les américains. Par ailleurs, avec une épidémie de Covid qui s’est considérablement propagée, il doit mettre en place un plan d’interventions volontaire et efficace.

Personnellement, j’attends aussi de lui qu’il répare ses erreurs du passé liées à sa réforme carcérale (mise en place alors qu’il était Président de la commission des affaires judiciaires du sénat) et qu’il mette fin aux brutalités policières. J’espère également de sa part un engagement pour l’accès et la couverture aux soins pour tous. Je n’oublie pas notre économie qu’il doit remettre sur les rails ».

S’il y a bien une terre d’humanité et de fraternité, c’est le parquet, le terrain de basket.

Jakim, pour nous, ce sont deux images très fortes, deux images indélébiles : le joueur, pourtant introverti et réservé, qui affiche avec fierté et avec passion le maillot après une victoire et le joueur avec un doigt cassé et strappé ou avec un genou en vrac présent sur le parquet et à 1000% dans le combat. 

De ton côté, c’est quoi pour toi l’ESSM ? Qu’est-ce qui t-a marqué dans ce club ? 

« L’ESSM a toujours été pour moi synonyme de fierté, de travail acharné et un public passionné. Je suis convaincu que sans cette ferveur, sans cette vague verte qu’est la passion des supporters, qu’elle vienne des jeunes comme des plus âgés, nous n’aurions pas pu accomplir tant de grandes choses. Ce soutien de la plus petite ville de la compétition fut un moteur qui nous a véritablement aidé à réaliser de grands exploits. »

Je sais que tu continues de suivre le club et les performances de l’équipe et de tes anciens partenaires ; as-tu un message à leur faire passer ? 

« Je souhaite à tous mes coéquipiers, partenaires et staff de poursuivre avec succès ce parcours au sommet du basket français ;  ce qui, avec l’aide de ce fabuleux public, sera fait, j’en suis certain ! »

 Quel est le message que tu souhaites adresser aux supporters ? 

« D’abord, je leur dis que je les aime. Je suis très fier de mon passage à l’ESSM. Pour moi, ça a été un réel plaisir d’aider ce club à atteindre ce niveau actuel. Sachez que les moments compliqués, difficiles ne durent pas et se surmontent tout comme les limites que vous et le club parvenez sans cesse à repousser.

J’espère vous retrouver à l’occasion d’un match de Jeep Elite. Mon cœur est avec vous, sur et dehors des parquets. Prenez soin de vous et je souhaite le meilleur des rétablissements à toutes celles et ceux touchés par la Covid.

Nous avons tous le choix d’être de meilleures personnes, peu importe d’où nous venons, peu importe notre situation. Au plaisir de vous revoir toutes et tous ! »

Jakim, ce fut un réel plaisir d’échanger avec toi. Je te transmets toute l’affection et le très grand respect que te portent les supporters. Nous te souhaitons le meilleur à toi et à l’ensemble de tes proches !

Entretien Captain Achab
Photo Xavier Masson

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
ESSM

GRATUIT
VOIR