Didier Pincet, troisième de cordée de la « DDD Team », s’est pris de passion pour le basket

Didier Pincet est une figure porteloise. Ancien patron du Monaclin, il s’est pris de passion pour le basket en faisant plus ample connaissance avec les Stellistes qui aimaient venir décompresser après le match, venir sacrifier à la fameuse troisième mi-temps. Sa passion n’a fait que grandir quand il a découvert l’équipe en Coupe d’Europe. Ami de coach Eric, il avait effectué pas mal de déplacements et ça lui avait vraiment plu : « Quand j’ai vendu le Monaclin, je me suis fait plaisir en accompagnant l’ESSM en Coupe d’Europe. C’est là que j’ai appris à mieux connaître Didier (Leuliet) et Dominique (Libert), les deux intendants. Eric m’avait demandé si ça pouvait m’intéresser de rejoindre le groupe, mais Pierre (Wallez) était en poste. Et puis ça s’est fait assez naturellement quand Pierre a décidé de prendre du recul. Comme j’avais envie de me plonger un peu plus dans le basket, j’ai dit banco. »

Banco, donc, pour une fonction qui n’a rien d’une sinécure : « Avec Domi et Didier le partage des tâches se fait naturellement. Quand l’un ne peut pas, le copain dépanne. J’ai appris à connaître davantage les joueurs, à les sonder. Le contact humain, je l’a toujours pratiqué, tant dans l’automobile que dans la restauration. Nous sommes complémentaires. Domi s’occupe plus spécialement de tous les déplacements et Didier et moi, on fait un peu de tout, le matériel, les maillots, les conduites de joueurs et même aussi les dépannages pour moi car j’aime le bricolage. Avec Eric, il faut que tout soit carré. Avec le temps, on apprend dans quel sens va le coach. Avec les joueurs, c’est une question de respect. Nous sommes là pour que tout aille bien mais il y a certaines limites à ne pas dépasser. Avec ce groupe, pas de souci, ça se passe bien. » 

Philippe Cadart

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
ESSM

GRATUIT
VOIR