Très déçu par les gifles de Pau et Bourg, coach Eric veut donner priorité aux guerriers à Nanterre

Coach, comment vis-tu ces deux grosses gifles qui ont encore mis en exergue l’envie de certains de jouer la carte perso plutôt que celle du collectif ? 

 E.G. Après la période faste d’avril et des victoires contre Gravelines, Roanne et Boulazac, des adversaires et clubs de notre standing, il s’avère que nous n’avons pas fait le poids contre certains clubs phares de notre championnat ou d’autres ayant été grandement été, voire totalement remaniés. Nous sommes extrêmement déçus de ces deux derniers résultats, autant par la différence de score que par l’attitude du groupe qui baisse, pour certains joueurs, trop vite la tête. Le « combat » n’est pas dans l’adrénaline de tous nos gars, on vient encore de le vérifier. L’expérience de la Jeep Élite, exceptée pour Georgi, Benoît et Jo, ne s’acquiert pas facilement. Nous devons donc être conscients de certaines de nos faiblesses et garder confiance en tout le monde. Certains, moins bien aujourd’hui, rebondiront plus tard…

Que faut-il faire alors pour grappiller les victoires qui manquent? 

Tous les joueurs ont eu leur chance à ce jour de montrer, progresser et prouver leur valeur à ce niveau. Néanmoins, nous devons désormais chercher dans ce groupe les joueurs prêts à se sacrifier pour l’équipe, sans se soucier de leurs propres stats. Des joueurs totalement aptes physiquement pour ce genre de joutes, disciplinés dans la vie de groupe, concentrés comme l’exige le très haut niveau et forts mentalement pour aller chercher les dernières victoires qu’il nous manque afin d’assurer notre objectif : un nouveau maintien en Jeep Élite.

La moisson s’annonce difficile avec la série qui s’annonce : Nanterre, Villeurbanne, Le Mans…

Malgré cette période compliquée, nous croyons fort en notre équipe même si les CV sont moins ronflants qu’ailleurs. Notre dixième place à ce jour, après 22 journées de championnat, est la preuve que nous pouvons, nous devons y croire pour aller chercher les 3/4 dernières victoires qui nous manquent. Mais il faut pour cela retrouver notre sens du collectif et du don de soi. Je l’ai dit et répété des dizaines de fois : Au Portel, sans ces ingrédients, tu ne peux pas exister. 

Le retour prochain d’une partie du public peut vous aider…

Notre prochain adversaire, Nanterre, ancien champion de France et d’Europe, sera un bon test avant de recevoir deux autres anciens champions au Chaudron… Nous devons tout faire pour tenir cette place au classement, avant un retour partiel de nos partenaires et supporters au Chaudron, qui, comme chacun le sait, sera une plu- value incroyable pour notre équipe avant le sprint final. 

Philippe Cadart

NANTERRE – ESSM, ce mardi à 18 heures. En direct sur LNB.TV

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
ESSM

GRATUIT
VOIR