Quand le Chaudron vibre avec une victoire dès le premier match de la saison !

Que cela fait plaisir, pour cette première rencontre de championnat, pour cette première rencontre de Betclic Élite, de retrouver un semblant de vie normale après une saison qui s’est quasiment jouée à huis clos. Quel plaisir de retrouver cette ambiance que tous, au-delà des frontières, connaissent, voire redoutent. Oui, le Chaudron Portelois revit, et de la plus belle des manières.

Ce soir, pour cette première rencontre, les hommes de Serge Crèvecoeur avaient la rage de vaincre et de montrer qu’ils sont bien présents dans l’élite du championnat, qui plus est en ce jour spécial qu’était l’anniversaire du coach.

Tant dans l’attaque que dans la défense, c’est une équipe soudée que les supporters ont pu retrouver après la série de matchs de préparation. Dès le début de la rencontre, les coups s’enchainent, et Orléans peut compter sur Ndoye qui a gardé le navire orléanais à la surface. Malgré tout, les Portelois sont bel et bien présents, tant sur les tirs extérieurs que dans les pénétrations pour contre-attaquer le cercle. Ce bras de fer entre les deux équipes dure près de trente minutes, longues minutes durant lesquelles aucune des deux équipes n’a réellement su prendre le dessus sur l’autre. Mais nos guerriers, car oui, sur le dernier quart-temps, ce surnom leur va si bien, ont su montrer que cette saison, il va falloir compter sur eux. Emmenés par Mehdy, chaque Portelois a prouvé son talent sur ce premier match qui s’est terminé par une très belle victoire sur le score de 89 à 72… On ne pouvait pas faire plus beau cadeau d’anniversaire pour notre coach !!

Le mot du coach, Serge Crèvecoeur : “On a mis du temps à trouver la solution dans la zone, on a manqué d’adresse. On est resté patient et calme puis on a fini par la trouver cette solution. On sait qu’on ne va pas pouvoir contrôler tous les quart-temps à chaque match. On a été solide défensivement et c’est l’identité que l’on souhaite montrer. Sheldon Mac est arrivé il y a peu mais il a très bien compris ce qu’on attendait de lui. Il a un rôle détonateur, un peu comme Mehdy aujourd’hui. Ils ont tous deux une force de pénétration dans le cercle, ça amène des fautes et tirs ouverts. Dans l’ensemble, c’est un groupe équilibré qu’on a construit avec Arnaud et Eric. On a montré qu’on peut être dangereux. Quand on regarde le calendrier, notre début de saison est difficile avec tout le suite la réception de l’ASVEL dès mardi puis le déplacement à Limoges. C’était important de gagner ce soir mais il n’y a pas plus de pression sur les autres matchs. On a beaucoup travaillé depuis deux mois, c’est une première récompense qui va donner de l’énergie pour la suite.”

Le mot de Mehdy Ngouama: “C’est une bonne première pour beaucoup de joueurs dont Sheldon qui a montré de quoi il est capable. Je suis fier de mes coéquipiers. Cela n’a pas été simple en première mi-temps mais avec l’analyse d’Arnaud présent sur le banc, le coach a su changer le jeu pour entrer dans cette zone qui nous faisait défaut. Je ne m’en cache pas : je veux franchir cette saison un cap offensif et devenir All Star. Pour cela, mon tir extérieur et mon mental doivent être plus fiables. On commence bien la saison, maintenant il faut rester régulier. L’ASVEL, c’est un beau défi avec de beaux noms. Cette année, le championnat est vachement relevé et surtout vachement intéressant.”

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print