Jour de match : Nanterre – ESSM

Après la défaite contre Cholet, le Portel a tout de suite l’occasion de rebondir sur le parquet de la JSF Nanterre (7 victoires – 6 défaites). Face à une équipe des Hauts-de-Seine en pleine confiance après une grosse victoire face à Monaco (87-83), les Portelois devront s’atteler à un grand chantier défensif pour contenir la force de frappe nanterrienne.

Enchaîner et avancer. C’est la loi du sport de haut niveau où les échéances rapprochées laissent peu de temps pour s’ajuster. Si le revers face à Cholet est bien sûr dans les esprits, il doit servir de base pour ne plus répéter les erreurs qui coûtent si chères en Elite. Gérer chaque possession avec soin, contrôler le rebond et surtout mettre une intensité constante et ce d’abord en défense sont les clés pour des Portelois prêts à apprendre de leurs erreurs. Cette équipe a du talent offensif. Elle est capable d’allier grosse défense et scoring comme elle l’a montré à Paris (62-86).

C’est justement à quelques kilomètres de la Capitale que les Vert et Blanc ont un nouveau rendez-vous à négocier. A Nanterre, la recette continue de fonctionner à plein. Cette fois, les points forts offensifs s’appellent Nick Johnson (16,3 points et 5,8 passes), Chris Horton (13,1 points et 6,3 rebonds) et Thomas Wimbush (16,3 points et 6,4 rebonds) ce dernier étant incertain après avoir été touché à la clavicule. Trois All-Stars autour desquels il ne faut pas oublier Mokoka, Senglin, Fisher et Sene.

Montrer une attitude conquérante dès l’entame sera donc important pour se donner une chance. Les performances réalisées par Fos-sur-Mer (74-85) et Roanne (82-86) plus tôt dans la saison démontrent que la JSF n’est pas intouchable à domicile.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print