Monaco, premier gros morceau d’un mois de janvier corsé

Nouvelle année et nouveau cycle pour l’ESSM le Portel qui entame 2022 avec un visage totalement remodelé. Eric Girard de retour sur le banc, les Stellistes voudront retrouver cette intensité défensive qui leur a permis de briller en Betclic Elite. Avec un premier défi de taille ce dimanche à Monaco.

Seuls derniers avec une victoire de retard sur le duo Cholet – Chalons-Reims et trois matchs de retard, les Stellistes entament un mois de janvier corsé (déplacements à Monaco, Nanterre, Dijon et Strasbourg, réception de Cholet) sur le Rocher monégasque ce dimanche. Face à la Roca Team, désormais coachée par le serbe Sasha Obradovic, le défi sera de taille. L’équipe monégasque qui découvre l’Euroleague cette saison dispose d’un effectif complet où le danger vient de partout avec des stars comme Andjusic, Lee, Gray, Motiejunas ou Motum sans oublier James et Thomas toutefois rarement alignés en championnat.

Si Limoges a montré que le géant monégasque pouvait tomber de son Rocher (73-83 le 19 décembre dernier), le Portel devra d’abord se concentrer sur son basket. Le retour d’Eric Girard sur le banc va modifier la philosophie de jeu développée par cette équipe. Intensité défensive, dureté et contrôle de chaque possession seront au cœur des esprits et des éléments clés pour se donner une chance de rivaliser avec le second du championnat. Dans ce contexte, l’expérience du nouvel arrière Lazeric Jones pourra être précieuse. Sa première sous la bannière Verte et Blanche et son association avec Mangin et Ngouama sera intéressante à suite. Car cette rencontre sera aussi l’occasion de poser des bases avant la réception cruciale de Cholet vendredi 14 janvier (billetterie ici https://bit.ly/3F0ISBM).

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print