Trop brouillon, Le Portel chute face au Mans, avant Cholet

Trois jours après une défaite du côté de Limoges, l’ESSM Le Portel retrouvait le quotidien de la Jeep Elite ce mardi soir à l’occasion de la 29e journée. Au menu, une belle équipe du Mans, aux portes des Playoffs. Hélas, les Vert et Blanc n’ont rien pu faire (76/90). Prochaine étape dès samedi sur le parquet de Cholet. 

Un démarrage très laborieux...

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les Vert et Blanc étaient bousculés d’entrée, concédant un sévère 9-0. Puis Williams débloquait enfin le compteur portelois et le Chaudron retrouvait, petit à petit, de la voix. Emmené par un Thompson déjà chaud à 8 points, Le Mans virait en tête après dix minutes mais nos protégés étaient revenus dans le match (16/19).

Le second quart-temps laissait augurer de belles choses, à l’image de cette passe monumentale de DeVaughn Akoon-Purcell pour Benoît Mangin qui d’un tir de loin faisait passer Le Portel en tête pour la première fois de la partie (23/21, 12e). Puis les débats étaient équilibrés et les deux équipes se rendaient coup pour coup. Hélas, la fin de ce quart-temps souriait plutôt aux Sarthois, notamment auteurs de deux tirs primés leur permettant de compter huit longueurs d’avance à la pause (33/41).

... et un manque d'adresse fatal

Au retour des vestiaires, malgré de précieux points marqués sur lancers-francs, Le Portel ne parvenait pas à corriger son manque d’adresse, à l’inverse d’un MSB bien décidé à faire la course en tête. Au terme d’un troisième quart-temps qui aura vu l’ESSM être sanctionnée d’une faute antisportive discutable puis d’une faute technique au moins autant à l’encontre d’Eric Girard, Le Mans fonçait vers la victoire (51/60).

Le money time était du même ton avec des Manceaux plus qu’en réussite, auteurs d’un festival longue distance, et des Portelois malheureux. Si le score peut paraître sévère, il faudra vite relever la tête au plus vite. Prochaine étape importante sinon capitale ce samedi, sur le parquet d’un concurrent direct, Cholet. Victoire vivement conseillée pour pleinement rester dans la course au maintien en Jeep Elite.

 

Les marqueurs portelois : Mangin 17, Akoon-Purcell 12, Anosike 10, Hilliard 10, Harris 9, Williams 9, Traoré 5, Curry 4, Gbetkom, Meité.

 

A. C.

Partenaires